Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Imane Moustarhfir, une jeune plasticienne jdidie prometteuse




Imane Moustarhfir figure aujourd’hui parmi les potentialités prometteuses de la ville d’El Jadida et du Maroc en matière d’art plastique. Cette jeune étudiante en littérature anglaise à la Faculté de lettres Chouaïb Doukkali mène, en parallèle, une vie pleine de découvertes artistiques et littéraires. Depuis quelques années déjà, elle s’est donnée corps et âme à la passion qui l’anime et l’aide à avancer dans la vie. C’est d’ailleurs grâce à l’université qu’elle a pu faire connaître et présenter ses premières œuvres lors des Journées de créativité estudiantine organisées ces dernières années. Elle a pu ensuite participer aux expositions collectives d’art plastique tant au niveau national qu’international dans le cadre du Festival Alwan Doukkala, du Festival Fraternité africaine des talents, de l’exposition collective de Marrakech en 2018,  et du Festival Sète Sois Sète Luas organisé l’année dernière à El Jadida.
Imane aime, par ailleurs, partager son savoir sur le terrain en animant des ateliers d’art plastique et de dessin au profit des élèves des écoles dans sa ville et sa région.
Dans ses tableaux, notre jeune artiste révèle un goût tout particulier pour les gens, notamment les femmes et les enfants qu’elle peint avec beaucoup de douceur au moyen de touches de couleurs vives mêlées de clair obscur qui rappelle, un peu, la lumière de l’aube ou du crépuscule. Aujourd’hui Imane Moustarhfir envisage son avenir de plasticienne avec un certain optimisme. Elle est consciente que tout progrès dans le domaine de l’art exige plus de travail que de facilité. Son but est d’atteindre une certaine perfection dans sa recherche. En somme, c’est pour elle ce qui donne tout son sens à son combat continu qui stimule justement toutes ses énergies.
Mais, dans ce long chemin qu’elle a bien entamé, Imane n’est pas seule : la présence de sa maman, Amina, auprès d’elle est essentielle. Elle l’accompagne depuis son enfance et l’encourage à allier scolarité et recherche artistique. Son papa, ancien lauréat de l’Ecole nationale d’administration publique, lui apporte également un soutien très efficace pour lui fournir tous les éléments nécessaires à son travail.
Il est maintenant certain que, très bientôt, la jeune Imane Moustarhfir nous étonnera  davantage par ses créations et innovations qui ont le mérite de rendre notre monde encore plus beau.

Par Mustapha Jmahri (Ecrivain)
Jeudi 21 Février 2019

Lu 527 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com