Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse vertigineuse des cours des huiles végétales à l’échelle mondiale

L’indice FAO des prix des produits alimentaires atteint son niveau le plus haut depuis près de six ans


Alain Bouithy
Mardi 8 Décembre 2020

L’ indice FAO des prix des huiles végétales a connu une hausse vertigineuse de 14,5% au cours du mois de novembre 2020, a annoncé l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) soulignant que les cours de l’huile de palme continue leur remontée. Dans un rapport de référence, l’agence onusienne a indiqué que l’indice FAO des prix des huiles végétales s’est établi en moyenne à 121,9 points en novembre dernier, correspondant à une forte hausse de 15,4 points (14,5%) en glissement mensuel. Soit son niveau le plus élevé depuis mars 2014. Selon les explications de l’organisation internationale, cette remontée est attribuée principalement aux nouvelles flambées des prix de l’huile de palme, ainsi qu’aux nouvelles augmentations de la valeur des huiles de soja, de colza et de tournesol. En effet, comme l’a relevé la FAO dans son rapport, «les cours internationaux de l’huile de palme étaient en hausse pour le sixième mois d’affilée, du fait d’un recul prononcé des stocks mondiaux, sous l’effet conjugué d’une production inférieure à la normale dans de grands pays producteurs et d’une forte demande mondiale à l’importation». Concernant les cours de l’huile de soja, les statistiques de l’agence onusienne montrent qu’ils se sont affermis en raison des disponibilités exportables limitées en Amérique du Sud et d’une demande dynamique à l’importation, notamment en Inde, a expliqué l’institution dans un communiqué. S’agissant des cours de l’huile de colza et de l’huile de tournesol, les données recueillies au titre du même mois ont révélé qu’ils «se sont encore renforcés face à la faiblesse des stocks. En parallèle, l’affermissement des prix du pétrole a également soutenu les cours des huiles végétales », selon la même source. Dans son rapport rendu public récemment, l’agence des Nations unies analyse aussi l’évolution des cours internationaux d’autres denrées alimentaires parmi les plus largement commercialisées à l’échelle mondiale. A savoir : les céréales, le sucre, les produits laitiers et la viande.Ainsi qu’il ressort dudit rapport, l’indice FAO des prix des céréales a bondi de 2,5% par rapport au mois précédent, atteignant une moyenne supérieure de 19,9% à celle enregistrée en novembre 2019. Suite à l’ajustement à la baisse des prévisions de production aux Etats-Unis d’Amérique et en Ukraine ainsi qu’aux vastes quantités achetées par la Chine, « les prix à l’exportation du blé ont augmenté, face à des perspectives de récolte moins bonnes en Argentine, tout comme les prix du maïs». Il apparait en revanche que les cours internationaux du riz se sont maintenus pendant le mois, le soutien apporté par la tension de l’offre et la fluctuation des taux de change dans certains pays exportateurs d’Asie du Sud-Est étant contrebalancé par la faiblesse de la demande et la pression liée aux récoltes dans d’autres grands pays exportateurs», a souligné la FAO. Avec une croissance mensuelle de 3,3%, soit 2,8 points de plus qu’en octobre, l’indice FAO des prix du sucre s’est établi en moyenne à 87,5 points en novembre. A noter que la hausse mensuelle des cours de ce produit, la deuxième consécutive, «était principalement imputable aux nouvelles données plus solides étayant de précédentes estimations qui indiquaient un repli de la production mondiale pendant la campagne de commercialisation 2020 2021», a expliqué l’organisation. Ajoutons que l’affermissement des prix du sucre est également dû aux «dégâts causés par un ouragan au Nicaragua, au Honduras et au Guatemala, où des cultures de canne à sucre et des infrastructures ont été endommagées ». En progression de 0,9 point (0,9%) par rapport à octobre, l’indice FAO des prix des produits laitiers a, pour sa part, atteint en moyenne 105,3 points au mois dernier, suite essentiellement à l’affermissement des prix du beurre et du fromage. Il s’est ainsi approché de son niveau le plus élevé en 18 mois. Autre hausse relevée dans ce rapport, celle de l’indice FAO des prix de la viande qui est remonté pour la première fois au début de l’année. En effet, il a enregistré une hausse de 0,9% par rapport au précédent mois. Outre la viande de volaille dont le cours a accusé une baisse, les prix de la viande bovine, ovine et porcine ont tous augmenté. Globalement, on retiendra que les cours mondiaux des produits alimentaires ont connu une forte hausse au cours du mois de novembre. «L’indice FAO des prix des produits alimentaires s’est établi en moyenne à 105,0 points, soit une appréciation de 3,9% par rapport à octobre et de 6,5% par rapport à sa valeur constatée il y a un an», a relevé l’agence des Nations unies précisant qu’il s’agit de l’augmentation mensuelle la plus importante depuis juillet 2012. Une hausse qui a fait grimper l’indice à son niveau le plus haut depuis décembre 2014, a-t-elle affirmé. 


Lu 1461 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS