Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse des prix des actifs immobiliers au 1er trimestre





L'indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré une hausse de 7,6% au premier trimestre 2017 par rapport à la même période de l'année précédente, ont annoncé Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).
Cette évolution est le résultat des progressions de 7,1% pour le résidentiel, de 7,9% pour le foncier et de 11,7% pour les biens à usage professionnel, selon une note sur l'IPAI, publiée récemment par BAM, ajoutant que le volume global des transactions a diminué de 2%, avec des baisses de 1,4% pour le résidentiel, de 5,4% pour le foncier et de 1% pour les actifs à usage professionnel.
Le résidentiel a connu notamment des hausses de 8,4% pour les appartements et de 9% pour les villas, rapporte la MAP. Alors que le foncier a enregistré un repli de 5,4% au niveau des ventes par rapport au premier trimestre 2016, précise la note, ajoutant que le commercial a connu des hausses respectives de 10,6% et de 17,9% des prix des locaux commerciaux et des bureaux.
Par villes, la note relève que les prix ont notamment augmenté de 2% au niveau de Casablanca, en relation avec la progression de 0,6% pour les appartements, de 5,8% pour les maisons et de 4,3% pour les villas. A l’inverse, les prix des terrains ont diminué de 0,3%. A Rabat, les prix ont régressé de 1,7%, résultat principalement d’une baisse de 7,5% pour les terrains, les prix des appartements ayant, en revanche, progressé de 1,1%. Pour ce qui est des ventes, elles ont sensiblement reculé de 49,7%, avec en particulier une contraction de 51% des transactions portant sur les appartements.
Au niveau de Marrakech, les prix ont augmenté de 2,9% globalement, avec une hausse de 3,3% pour les appartements, 1,9% pour les terrains et 5,8% pour les bureaux. En ce qui concerne les transactions, elles se sont repliées de 24,8%, avec des baisses de 27,5% pour les appartements et de 29,9% pour les terrains. A Tanger, les prix ont progressé de 4,4%, résultat essentiellement du renchérissement de 10,6% des appartements et de 1,6% des terrains, alors que les locaux commerciaux ont vu leur prix reculer de 1,8%. En glissement trimestriel, l’IPAI a connu un accroissement de 2,5% reflétant les augmentations de 1,9% des prix pour le résidentiel, de 2,8% pour le foncier et de 7% pour les biens à usage professionnel, fait ressortir la note.
Pour ce qui est des transactions, elles ont accusé un recul de 13,9% par rapport au quatrième trimestre 2016, traduisant un repli des ventes de toutes les catégories d'actifs.

Jeudi 25 Mai 2017

Lu 837 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures