Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hatem Idar s’investit dans la promotion des jeunes




La liste des jeunes talents, qui se sont illustrés dans le domaine de la musique et de la chanson marocaines authentiques, sélectionnés dans le cadre de l'initiative musicale lancée par l'artiste Hatem Idar, a été dévoilée, dimanche soir, lors d'un concert donné par cet artiste, à Casablanca.
Le jury a ainsi désigné les vainqueurs de ce concours, en l’occurrence Sara Sabih, Sami Chraiti et Chaimaa Khaloufi de Taza, et Mohamed Yazid de Casablanca. La sélection de ces jeunes talents s'inscrit dans le cadre de la tournée d’Idar dans des villes marocaines, notamment les villes de Taza et Chaouen, afin de dénicher des talents artistiques et leur offrir l’opportunité de pouvoir exprimer leurs talents dans le domaine de la musique et de la chanson authentiques .
Dans une déclaration à la MAP, Idar a souligné que ce concert était l'aboutissement du projet artistique lancé par quelques personnes soucieuses de préserver la musique et la chanson authentiques marocaines visant principalement à dénicher des voix distinguées en vue de participer à ce concert aux côtés de professionnels de la chanson.
Ce concert marquait, en effet, les débuts de ces jeunes talentueux dans le domaine artistique, qui ont enchanté le public à travers un répertoire de chansons authentiques, a-t-il souligné, rappelant que quelque 150 jeunes ont participé à ce concours qui sera organisé régulièrement vu le succès de cette première édition, très appréciée par le public. Il a souligné que le but de cette initiative est de permettre à des jeunes talents de réaliser leur rêve d’approcher les professionnels, d’aiguiser leur talent et de se faire une place sur la scène artistique.
En marge de ce concert, un hommage a été rendu à de nombreux artistes, notamment le musicien Nabil Khaldi.
L'artiste Hatem Idar est l'un des artistes marocains les plus engagés en matière de défense et de promotion de la musique et de la chanson marocaines authentiques. Il a passé toute son enfance et adolescence à écouter les grands noms de la chanson arabe comme Oum Kalthoum, Wadih Al Safi, Mohammed Abdel Wahab et Farid Al Atrash. Il a commencé sa carrière en imitant ces légendes.
Après être apparu dans deux émissions de musique, Angham sur la première chaîne et Noujoum Al Ghad sur 2M, il a eu l'opportunité de participer en 2004 à Malhamat Al Qods, une chanson sur la cause palestinienne qui a réuni les grandes voix de la chanson arabe.  Quelques années après, il a enchaîné les scènes et les show TV avant de sortir son premier single en 2007 intitulé Zay Zaman dont le vidéoclip est toujours diffusé par les chaînes arabes de musique.

 

Mercredi 25 Septembre 2019

Lu 495 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal