Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival international du film de Marrakech : 14 films en compétition officielle pour décrocher “l'Étoile d’or”

Du 30 novembre au 8 décembre 2018




Quatorze films seront en lice pour décrocher "l'Étoile d’or de Marrakech" dans le cadre de la compétition officielle de la 17ème édition du Festival international du film de Marrakech, qui se tiendra du 30 novembre au 8 décembre, ont annoncé les organisateurs dans un communiqué. Il s'agit de premiers ou seconds longs métrages qui confirment la priorité qu’accorde le Festival à la découverte et à la consécration des nouveaux talents du cinéma mondial, selon les organisateurs.
C'est également une "sélection éclectique", qui met à l’honneur plusieurs univers cinématographiques originaires de différentes régions dans le monde avec quatre films européens (Allemagne, Autriche, Bulgarie, Serbie), trois films d’Amérique latine (Argentine, Mexique), un film américain, deux films asiatiques (Chine, Japon), et quatre films issus de la région MENA (Egypte, Maroc, Tunisie, Soudan), précise le communiqué notant que sur les 14 films en compétition, six sont réalisés par des femmes.
Les festivaliers et amoureux du cinéma découvriront pas moins de 80 films provenant de 29 pays et répartis en plusieurs sections, à savoir la "Compétition officielle", les "Séances de gala", les "Séances spéciales", "Le 11e continent", le "Panorama du cinéma marocain", la section "Jeune public ", les "Projections Jemaa El Fna", le "cinéma en audiodescription" et la section "Hommages". Ainsi, six grands films d’auteurs, avec des distributions de premier plan, seront projetés à l’occasion des soirées de gala de la 17e édition.
Le Festival propose à l'ouverture "At Eternity’s Gate", remarquable "biopic", dédié à la vie et à l’œuvre de Vincent Van Gogh, réalisé par Julian Schnabel, l’un des artistes et réalisateurs "les plus renommés du moment", en présence d’une grande distribution. Au programme également, des avant-premières de nouveaux films de cinéastes "respectés" tels que Valeria Golino (Italie), Alfonso Cuarón (Mexique), Peter Farrelly (Etats-Unis), Abu Bakr Shawky (Egypte) et Nadine Labaki (Liban). En clôture, le Festival international du film de Marrakech projettera le film lauréat de l’Étoile d’Or de cette 17e édition. La section "Séances spéciales" présentera, quant à elle, un large éventail de films en provenance de différents horizons (Norvège, Nigeria, Colombie, Kenya, Etats-Unis, Égypte, France et Argentine), ajoute le communiqué, relevant qu'en tout, 11 films seront ainsi projetés dans le cadre de cette section et que les genres et les thèmes qu'ils traitent sauront attirer un large public cinéphile.
S'agissant de la nouvelle section du Festival "Le 11e continent", les organisateurs soulignent qu'elle permet à un public "curieux" et "ouvert" de partir à la découverte de 14 fictions et documentaires aux écritures singulières et innovantes de cinéastes audacieux en provenance de Thaïlande, du Liban, de Croatie, d’Afrique du Sud, d’Autriche, des Philippines et des Etats-Unis. La 17e édition du Festival international du film met également le cinéma marocain à l’honneur avec une section dédiée, "Panorama du cinéma marocain", qui présentera une sélection de 7 films récents avec pour ambition de faire découvrir différentes facettes du cinéma marocain aux professionnels et médias internationaux présents au festival.
Soucieux d’initier le jeune public à la magie du cinéma, le Festival inaugure à l’occasion de sa 17e édition un nouveau programme consacré aux élèves et au jeune public en général, avec à l’affiche des films d’animation à la renommée mondiale ainsi que des classiques.
Comme chaque année depuis 17 ans, la place Jemaâ El Fna vivra, elle aussi, au rythme du cinéma mondial puisqu’elle accueillera, pendant cette période, plusieurs projections de films populaires et grand public venus d’Inde, du Maroc, des Etats-Unis et d’ailleurs.
Fidèle à son engagement social et citoyen, le Festival organise six projections pour les malvoyants, "perpétuant ainsi une tradition de ce rendez-vous cinématographique majeur", relève le communiqué, ajoutant que des films en audiodescription permettront à ce public à  besoins spécifiques d’avoir accès à une programmation spéciale. Des hommages seront également rendus à de grands noms du cinéma, notamment Robert De Niro, Agnès Varda, Robin Wright et Jillali Ferhati (Ultime révolte en première mondiale) ainsi que des projections de certaines de leurs œuvres majeures seront organisées à cette occasion au cinéma Colisée, dans les deux salles du Palais des congrès ainsi que sur la place Jamaâ El Fna.
Il est, par ailleurs, à noter que des figures emblématiques du cinéma d'auteur, des cinéastes audacieux, des artistes multitalents et des actrices lumineuses, provenant de huit pays différents et représentant des sensibilités et des univers artistiques divers feront partie du jury, ont indiqué les organisateurs dans un communiqué.
Le président du jury, le cinéaste américain James Gray, sera ainsi entouré de huit talents singuliers du cinéma mondial. Côté féminin, le jury sera composé de l’actrice indienne Ileana d’Cruz (Barfi!), de la cinéaste marocaine Tala Hadid (House in the fields), de la cinéaste et plasticienne libanaise Joana Hadjithomas (Je veux voir), de l’actrice américaine Dakota Johnson (Bad Times at El Royale, Suspiria) et de la réalisatrice britannique Lynne Ramsay (We need to talk about Kevin, A Beautiful Day), relève le communiqué.
Côté masculin, le jury comptera dans ses rangs l’acteur allemand Daniel Brühl (Good Bye Lenin!), le réalisateur français Laurent Cantet (Entre les murs - Palme d’or 2008) et le réalisateur mexicain Michel Franco (Les filles d’avril), selon la même source. Du 30 novembre au 8 décembre, ces neuf personnalités, aux univers filmiques forts et aux parcours denses, seront chargées de départager les 14 films en compétition et d’élire l’Étoile d’Or 2018, notent les organisateurs, ajoutant que les membres du jury apporteront leur regard sur une sélection de films composée de premiers et deuxièmes longs-métrages. Le jury Marrakech rendra son verdict lors de la soirée de clôture du Festival le 8 décembre, conclut le communiqué.

M.O
Jeudi 22 Novembre 2018

Lu 806 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif