Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fernando Torres a la tête dure




Son traumatisme crânien en plein match début mars a glacé les esprits mais Fernando Torres a la tête dure: pleinement rétabli, l'expérimenté attaquant sera l'une des figures de proue de l'Atletico Madrid en quart aller de Ligue des champions ce soir contre Leicester (18h45 GMT).
Effroyables, les images du match La Corogne-Atletico (1-1) le 2 mars ont fait le tour du monde: on y voit Torres heurter un adversaire sur un duel aérien avant de retomber lourdement au sol, inanimé. Sur le moment, tout laissait redouter un drame pour le champion du monde 2010 et double champion d'Europe (2008 et 2012) avec l'Espagne.
Mais l'avant-centre international, âgé de 33 ans, a repris conscience quelques minutes plus tard dans l'ambulance qui le menait à l'hôpital. Ne souffrant d'aucune lésion, il était sur pied dès le lendemain, désireux de revenir sur le terrain. "Là où je veux être", dit-il.
"Je me sens bien. Cela a été une grande frayeur pour tout le monde", a résumé Torres sur le site Internet de l'Atletico. "J'ai compris l'importance de ce qui s'est passé en voyant la vidéo en temps réel. Les minutes ont semblé interminables pour mes proches, ma femme, mes parents qui regardaient le match en direct."
Pris en charge à même la pelouse par son équipier Sime Vrsaljko, qui lui a sorti la langue de la bouche pour éviter qu'il ne s'étouffe, Torres reconnaît que "les choses auraient pu être bien pires".
Conscient de sa chance, il a repris progressivement sa vie de footballeur ces dernières semaines. D'abord une entrée en jeu contre Séville le 19 mars en Liga (3-1), ensuite trois titularisations successives ces derniers jours, avec trois passes décisives à la clé.
Et un appétit intact pour le football, lui qui compense désormais par son énergie et son abnégation une technique parfois un peu fruste.
"La meilleure partie de la saison arrive, celle où tout se joue", s'est réjoui l'avant-centre. "La Ligue des champions nous fait rêver. En quarts de finale, il ne reste que les meilleurs parmi les meilleurs et nous devons être prêts."
Comme le Français Kevin Gameiro reste incertain, Torres a des chances d'être reconduit en attaque aux côtés d'Antoine Griezmann pour la réception de Leicester, champion en titre d'une Angleterre où "El Niño" a longtemps été "The Kid" à Liverpool (2007-2011) puis Chelsea (2011-2014).
Déjà vainqueur de la C1 en 2012, le joueur formé à l'Atletico a pour ambition ultime d'obtenir un sacre européen avec les "Colchoneros". Un rêve brisé en mai 2016 à Milan, où l'Atletico a chuté en finale face au Real Madrid, l'éternel rival.
Mais le club "rojiblanco" peut à nouveau se rapprocher de ce Graal ce soir au stade Vicente-Calderon, dont Torres reste l'idole absolue.
De son rendement ce soir dépend aussi son avenir à l'Atletico, alors qu'il est en fin de contrat en juin prochain et qu'il aimerait inaugurer le nouveau stade flambant neuf (70.000 places) où son club de cœur va déménager cet été.
 "En fin de saison, nous nous assiérons ensemble pour discuter. Moi, je veux le meilleur pour le club", a souligné l'entraîneur Diego Simeone dans une récente interview au quotidien sportif As.
Même s'il n'a rien promis, le technicien argentin s'est dit "satisfait de Fernando". "Il s'entraîne mieux que les jeunes! Il faut lui tirer son chapeau", a-t-il fait valoir.
Ce soir, l'exigeant Simeone scrutera de près les performances de son attaquant. En espérant un ou plusieurs buts qui permettraient à Torres de redresser définitivement la tête.

Programme
Mercredi à 18h45
Atletico Madrid (Esp)-Leicester (Ang)
Bayern Munich (All)-Real Madrid (Esp)

 

Mercredi 12 Avril 2017

Lu 528 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés