Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Elections aujourd’hui des délégués des salariés

Un scrutin aux dimensions sociopolitiques



Les élections des délégués des salariés du secteur privé, qui se dérouleront à partir d’aujourd’hui, revêtent une grande importance, en ce sens qu'elles contribuent au renforcement de la démocratie participative au sein de l'entreprise et consolident les mécanismes de dialogue entre les différentes parties, de manière à instaurer une paix sociale. Ces échéances revêtent ainsi des dimensions politiques, car elles élisent le corps électoral qui vote sur les délégués des salariés à la Chambre des conseillers, d'autant qu'elles touchent au volet social en constituant un mécanisme important pour activer le critère de base à même de définir les organisations syndicales des salariés les plus représentatives aussi bien au niveau national qu'au sein de l'entreprise. En vertu de ces élections, des droits et attributions sont accordés par la loi à ces organisations en matière de représentativité des salariés, sans oublier ceux accordés aux délégués en leur qualité de représentants au sein de l'entreprise. Dans ce sens, le ministère du Travail et de l'Insertion professionnelle indique sur son site officiel que les élections des délégués des salariés du secteur privé au titre de l'année 2021, constituent l’un des processus contribuant à la consolidation du choix démocratique dans le Royaume. En effet, ajoute le ministère, l’importance de ces élections est mise en évidence à plusieurs niveaux, dont le premier est stipulé par l’article 8 de la Constitution du Royaume, et qui concerne la contribution des organisations syndicales des salariés, des chambres et organisations professionnelles d’employeurs à la défense et à la promotion des droits et intérêts socio-économiques des catégories qu’ils représentent, ainsi que le deuxième article de la Constitution. Ceci étant, les élections professionnelles représentent l'incarnation de la démocratie participative et constituent une étape essentielle vers l'édification démocratique dans le pays, et vers la consécration d'une culture de dialogue et de concertation, afin de promouvoir les relations professionnelles et établir la paix sociale. A ce sujet, l'universitaire et politologue Mohamed Bouden indique que les élections des délégués des salariés renferment plusieurs défis, à leur tête la consécration de la pratique démocratique en milieu professionnel. "Ces échéances jouent un rôle central dans le renforcement des valeurs de la démocratie, l'élargissement de la marge de participation citoyenne, l'amélioration des opportunités de paix sociale et le renforcement des relations professionnelles", a-t-il expliqué, ajoutant qu'il s'agit également d'une première étape pour élire les représentants des salariés au sein des institutions constitutionnelles. Il a dans ce sens mis l'accent sur la nécessité de transformer les principaux contenus stipulés dans le cadre législatif relatif à l'emploi en mesures et réalisations qui auront un impact positif sur les professionnels et atténueront les répercussions de la pandémie. Partant de sa responsabilité relative au suivi de ces élections dans les établissements assujettis à la législation du travail, le ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle œuvre à mobiliser toutes les ressources humaines et logistiques pour assurer le succès de cette étape primordiale dans la construction démocratique dans notre pays, et consolider la culture de dialogue et de concertation, afin de promouvoir les relations professionnelles et d’instaurer la paix sociale. A cet égard, le ministère a mis, à la disposition des intéressés, les différents documents relatifs au processus électoral, notamment les capsules de sensibilisation, les guides méthodologiques, et les modèles des documents techniques relatifs aux étapes des opérations électorales, à travers cette page sur le site web du ministère.

Libé
Jeudi 10 Juin 2021

Lu 134 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS