Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dr Zahrat El Khouloud Bourhil : Il est de notre devoir de sensibiliser les gens et de leur servir d'exemple




Dr Zahrat El Khouloud Bourhil : Il est de notre devoir de sensibiliser les gens et de leur servir d'exemple
Dr Zahrat El Khouloud Bourhil est médecin-biologiste. Elle est responsable du laboratoire d'analyses médicales du CHP Sidi Mohammed Ben Abdellah d’Essaouira.
Dans le cadre des mesures prises par la délégation du ministère de la Santé pour faire face à la pandémie du Covid-19, elle est chargée de la prise de prélèvement chez les patients chez qui on suspecte une infection par le coronavirus.
Mariée et mère de deux enfants, elle répond présent de jour comme de nuit à l’appel du devoir.
Pour mettre en lumière le rôle dévolu à son unité et les missions qui lui ont été assignées dans un contexte à haut risque, nous l’avons rencontrée et réalisé cet entretien.

 
Libé : Quelles sont les mesures prises à votre niveau pour lutter contre cette épidémie ?
 Dr Zahrat El Khouloud Bourhil: Une cellule Covid-19 a été mise en place et fonctionne selon une répartition bien définie des missions entre ses composantes qui se réunissent régulièrement pour discuter de l’évolution de la situation. Des concertations multidisciplinaires sont également organisées au quotidien dans le but de discuter des cas positifs mais aussi des cas suspects dont l'état est compliqué en attendant la confirmation ou l'infirmation du diagnostic du Covid-19, et ce avec la participation de médecins spécialistes.
Dans cette période, le flux du travail de routine a nettement diminué au profit des patients atteints du Covid-19. Ceci a permis, d'une part, une concentration sur les cas déclarés positifs ou suspects, et d'autre part, d'éviter l’afflux des patients qui peuvent être reprogrammés pour l’après stabilisation de la situation épidémiologique au Maroc.
A noter qu’en majorité, ces patients ont préféré ne pas courir le risque de venir à l'hôpital en ces temps. Ceci d’autant plus qu’ils souffrent généralement de maladies chroniques.
 
Quel est le protocole de détection et de prise en charge des cas suspects ou atteints du virus ?
Les cas suspects sont soit détectés au niveau du service des urgences où une unité spéciale a été mise en place pour leur accueil, soit sélectionnés parmi ceux qui appellent le numéro "Allo Yakada" après avoir vérifié qu'ils répondent à certains critères bien définis, soit ils font partie de la liste des contacts des personnes confirmées positives au Covid-19 et qui présentent certains symptômes.
Après avoir déclaré un cas suspect, on procède à son isolement  puis on le déclare au ministère en vue de recevoir un code et une autorisation pour effectuer les prélèvements nécessaires. Ce prélèvement, dont le résultat est reçu en 24 heures, sera ensuite acheminé vers l'Institut Pasteur de Casablanca par un ambulancier accompagné par des agents de la Gendarmerie Royale. Pendant ce temps, le patient est maintenu en isolement dans une chambre avec prise de toutes les précautions nécessaires afin qu'il n'y ait aucun contact entre les différents cas suspects. Un examen clinique complet avec bilan biologique sanguin est également effectué, ainsi qu'une prise en charge thérapeutique en cas de besoin.
Si le résultat est négatif, le patient peut alors être déclaré apte à quitter l’hôpital si son état de santé le permet, en insistant toujours sur les mesures de précaution. Par contre, si le résultat est positif, il sera placé dans l’unité Covid-19 où une équipe d'infirmiers, d’anesthésistes et de médecins assurent la surveillance des patients 24h/24.
 
Comment parvenez-vous à gérer les risques d'infection de votre entourage professionnel d'une part, et de votre famille d’autre part ?
Avant d'entrer en contact avec un patient suspect ou confirmé positif, on prend certaines précautions telles que le port de masques FFP2 et d’une combinaison protectrice, ce qui nécessite une certaine habileté lors du port ou du déshabillement. On a instauré à cet effet un circuit "propre" où on s'habille, et un autre circuit dit "sale" réservé au déshabillement.
Mis à part ces moyens de protection, on respecte rigoureusement, en tant que professionnel de santé, les mesures de précaution telles que le maintien d’une certaine distance  entre les personnes, l'évitement de tout contact physique, etc. Il est de notre devoir de sensibiliser les gens et de leur servir d'exemple afin de nous protéger et de protéger nos patients et nos collègues.
Les autorités ont mis à la disposition des professionnels de santé qui sont en contact direct avec les patients atteints du Covid-19 des chambres d'hôtel pour qu'ils soient confinés loin de leurs familles, afin de les protéger si jamais ces professionnels sont atteints.
 
Comment réagissez-vous au fait d'être en contact direct avec le virus au quotidien ?
Lorsqu’on est en contact direct avec le virus, toute sensation est dissipée par le courage qu'implique notre devoir de soigner le patient et de limiter la transmission du virus.
 
Quels conseils donneriez-vous aux habitants de la province d'Essaouira ?
D'abord, je salue hautement les mesures prises par sa Majesté le Roi Mohammed VI ainsi que par le gouvernement. Je salue aussi les autorités locales et les habitants d'Essaouira qui ont fait montre d’un grand sens de responsabilité. Je leur demande de respecter le confinement et les mesures d'hygiène, de ne pas perdre patience pour qu'ils puissent se protéger et protéger leurs enfants et leurs proches.

Propos recueillis par Abdelali Khallad
Vendredi 10 Avril 2020

Lu 2049 fois


1.Posté par Agadir le 12/04/2020 21:38
Bonsoir
On est très très fier de toi
Bravo
Bravo et mille bravo

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif