Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Mise en garde contre les provocations du Polisario 

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a reçu, vendredi à Rabat, le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara et chef de la MINURSO, Colin Stewart.
Ce dernier a été reçu le même jour par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, qui l’a assuré "du soutien des autorités marocaines dans l’accomplissement de ses fonctions et leur appui continu à la MINURSO dans l’exercice de son mandat".
Le ministre a réitéré la mise en garde des autorités marocaines contre la poursuite des provocations et agissements du Polisario dans la zone tampon et, notamment, à Guergarate, dont les conséquences pourraient porter atteinte à la paix et la sécurité dans la région et entraver, sérieusement, le processus de négociations au sujet du conflit artificiel autour du Sahara marocain. 
Colin Stewart s’est félicité de l’accueil qui lui a été réservé et a renouvelé son engagement à poursuivre les efforts visant le respect des accords militaires et le retour au statu quo dans la zone de Guergarate, en conformité avec l’appel du SG de l’ONU du 6 janvier 2018.

Nouvelle manifestation à Jérada    

Des milliers de personnes ont manifesté samedi à Jerada agitée par un mouvement de contestation sociale depuis la mort il y a trois semaines de deux frères dans une mine de charbon désaffectée.
Les manifestants se sont rassemblés pacifiquement pour exiger "travail, développement", et une "alternative" aux puits clandestins d'extraction de charbon, selon Said Zeroual, un responsable local de l'Association marocaine des droits de l'Homme, joint par l'AFP.
Une délégation ministérielle a été dépêchée à Jerada début janvier pour apaiser les tensions, mais n'a pas "convaincu" les protestataires, qui veulent "des projets de développement concrets", a-t-il rappelé.
 "Les autorités se sont engagées à répondre à certaines de nos demandes, mais pas aux plus importantes", a souligné à la même agence de presse Jamal Ait Abbou, un manifestant qui suit le dossier.

Libé
Lundi 15 Janvier 2018

Lu 310 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés