Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




Divers
Les banques participatives entreront en service dans les prochaines semaines 
Les banques participatives entreront en service dans les prochaines semaines, après le parachèvement de toutes les dispositions légales et techniques et l'agrément par Bank Al-Maghrib des établissements offrant ce genre de services, a indiqué récemment à Rabat, le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Bousaïd.
Répondant à une question orale à la Chambre des représentants, le ministre a précisé qu’il sera procédé prochainement à l’émission de sukuks (obligations) pour doter ces banques des liquidités nécessaires à leur fonctionnement, relevant que l’importance de ce projet nécessite de temporiser "pour lui assurer un lancement réussi".
Il a noté que les banques participatives joueront un rôle important en matière de diversification des sources de financement, de stimulation de l’épargne et de promotion des investissements.
M. Boussaïd a rappelé que le travail législatif pour concrétiser ce genre de banques a débuté il y a des années, après l’adoption en 2014 de la loi relative aux établissements de crédits et organismes assimilés, y compris les banques participatives, ainsi que l'avis favorable, rendu en novembre 2016, par le Comité des établissements de crédit, composé de Bank Al-Maghrib et du ministère de l’Economie et des Finances, dans lequel il donne l'agrément à cinq banques marocaines pour l'exercice d'activités dans ce domaine, en partenariat avec des banques du Golfe.

 “Yasmine Group” en quête de partenaires locaux au Sénégal
Le groupe marocain "Yasmine Group", opérant dans différents domaines d'activités, dont l’immobilier, le textile et équipement et les loisirs, compte s’implanter au Sénégal dans le cadre de partenariats avec des opérateurs locaux.Au cours d’une réception-débat organisée récemment à Dakar, en coordination avec le Club des investisseurs marocains au Sénégal, les responsables du groupe marocain ont présenté à des opérateurs publics et privés sénégalais les différentes activités que le groupe a pu développer et consolider depuis plus de 40 ans.
Le directeur développement international du Groupe, Mustapha El Bouri, a mis en évidence, à cette occasion, les valeurs défendues par l’opérateur marocain et qui se résument à des partenariats basés sur la confiance, la qualité des produits, la mise en place de normes, la fiabilité, la construction de marques fortes, le respect et l’écoute du client.
L’objectif de la rencontre de Dakar est d’identifier des partenaires locaux, notamment dans la composante immobilière, en vue de partager la vision du Groupe et faire bénéficier le pays d’accueil de l’expertise et du savoir-faire acquis dans les différents domaines, a pour sa part affirmé M. Mohamed Alami Berrada, directeur développement du Groupe.
La réception-débat a été rehaussée par la présence de l’ambassadeur du Maroc à Dakar, Taleb Barrada.


Libé
Samedi 15 Juillet 2017

Lu 504 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés