Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Hausse des exportations espagnoles vers le royaume entre janvier et août

Les exportations espagnoles vers le Maroc ont progressé de 16,3% entre janvier et août 2017 en comparaison avec la même période de l’année précédente, a indiqué le ministère espagnol de l’Economie, l’Industrie et la Compétitive.
Dans son dernier rapport sur le commerce extérieur durant les huit premiers mois de l’année en cours, le ministère espagnol souligne cette hausse comme l’une des plus importantes aux côtés de celles des exportations du pays Ibérique vers l’Argentine (+28,7%), la Chine (+24,9%) et l’Australie (+23,3%).
Pour ce qui est du seul mois d’août dernier, les exportations de l’Espagne vers le Royaume ont enregistré une hausse de 21,3% par rapport au même mois de l’année dernière, fait savoir la même source.
Le ministère indique, par ailleurs, que la valeur totale des exportations espagnoles a augmenté de 9,1% de janvier à août pour atteindre les 182,3 milliards d’euros, enregistrant ainsi un record historique pour cette période de l’année.
Les importations ont, quant à elles, enregistré une hausse de 11,6% durant la même période pour se situer à 198,71 milliards d’euros, un autre record historique.
L’Espagne se consolide ainsi en 2017, pour la quatrième année consécutive, comme le premier partenaire commercial du Royaume. Les flux commerciaux bilatéraux se sont multipliés par deux au cours des six dernières années pour atteindre une valeur globale de 12,6 milliards d’euros, selon les dernières données rapportées par l’Institut espagnol du commerce extérieur (ICEX).

La préfecture Oujda-Angad a délivré
 67 certificats négatifs en septembre


L'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (Ompic) et le Centre régional d’investissement à Oujda (CRI-Oujda) ont délivré en septembre dernier 67 certificats négatifs pour la création d’entreprises au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad.
Selon un rapport de la Délégation du commerce et de l’industrie à Oujda, les services restent le secteur d’activité le plus ciblé par les porteurs de projets avec 39 certificats, suivis du commerce (14 certificats), du bâtiment et travaux publics (12) et de l’industrie (2 certificats).
S’agissant du statut juridique, les certificats négatifs se répartissent entre les sociétés à responsabilité limitée avec 30 certificats, les sociétés à responsabilité limitée à associé unique (27certificats), et les enseignes commerciales (10 certificats).
Le nombre total des certificats négatifs délivrés en 2016 pour la création d’entreprises au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad s’élève à 1.215.

Mercredi 25 Octobre 2017

Lu 558 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.