Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Aéroport Marrakech-Menara enregistre une baisse de 4,48% du trafic aérien commercial à fin septembre 2016

Le trafic aérien commercial au niveau de l’aéroport Marrakech-Menara a accusé une baisse de 4,48% à fin septembre 2016 en comparaison avec la même période de l’année précédente.
Selon les statistiques de l’Office national des aéroports (ONDA), 2.848.591 passagers ont transité par l’aéroport Marrakech-Menara durant les neuf premiers mois de 2016 contre 2.993.516 durant la même période un an auparavant.
Pour le mois de septembre seulement, un total de 328.425 passagers a transité par l’aéroport Marrakech-Menara contre 331.385 durant la même période de l’année précédente, soit une baisse de 0,89%, ajoute la même source.
S’agissant des mouvements d’avions, l’aéroport Marrakech-Menara a enregistré 16,29% du total du mouvement aérien des aéroports du Royaume, soit la deuxième place au niveau national juste après l’aéroport Mohammed V de Casablanca (51,64%).
Concernant les 5 premières lignes aériennes au niveau national, la ligne Marrakech-Paris Orly a occupé la 3ème place avec 45.242 passagers, soit 2,62% du total du mouvement du trafic aérien commercial au Maroc.

Le groupe Attijariwafa Bank réitère son engagement à soutenir le secteur financier ivoirien

Le groupe marocain Attijariwafa Bank a réitéré, récemment à Abidjan, sa volonté et son engagement à soutenir efficacement le secteur financier ivoirien pour accélérer le développement économique de la Côte d'Ivoire.
Cette déclaration a eu lieu à l’occasion d’une réunion de travail d’une délégation d’Attijariwafa Bank, avec le ministre ivoirien chargé de l’Economie et des Finances, Adama Koné, en présence notamment du directeur général du trésor et de la comptabilité publique, Assahoré Konan Jacques.
'’Nous avons parlé essentiellement de l’accompagnement dans le cadre du développement du marché financier, notamment le marché financier ivoirien’’, a indiqué. Youssef Rouissi, directeur général adjoint du Groupe Attijariwafa Bank.
Et de poursuivre qu’il s’agit également de voir comment soutenir les besoins de financement des investissements en termes d’infrastructures, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) de la Côte d’Ivoire.
Les discussions ont également porté, selon M. Rouissi, sur ‘’toutes les modalités d’accompagnement dans le bouclage des besoins de financement, l’élargissement des instruments financiers qui permettent plus de profondeur, plus de liquidité et plus de sophistication du marché financier’’.

Jeudi 27 Octobre 2016

Lu 654 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures