Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Le dirham se déprécie de 1,13% face à l’euro du 27 février au 4 mars

Le dirham s’est déprécié de 1,13% par rapport à l’euro et s’est apprécié de 1,27% vis-à-vis du dollar, au cours de la période allant du 27 février au 04 mars, selon Bank Al-Maghrib (BAM).
Au cours de cette période, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, fait savoir BAM dans une note sur ses indicateurs hebdomadaires, ajoutant qu’au 28 février, l’encours des réserves internationales nettes s’est stabilisé, d’une semaine à l’autre, à 241,4 milliards de dirhams (MMDH). En glissement annuel, il a progressé de 6,3%.
Par ailleurs, Bank Al-Maghrib indique avoir injecté, durant la même semaine, un total de 72,2 MMDH, dont 66,6 MMDH sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres, 2,3 MMDH accordés dans le cadre du programme de soutien au financement de la TPME et 3,3 MMDH servis sous forme de swap de change.
Pour ce qui est du taux interbancaire, il s’est situé à 2,25% en moyenne, tandis que le volume quotidien des échanges s’est élevé à 2,9 MMDH, précise la même source. La banque centrale a également indiqué avoir injecté 63,9 MMDH sous forme d’avances à 7 jours lors de l’appel d’offres du 04 mars (date de valeur le 05 mars).
Côté Bourse, le MASI s’est déprécié de 4,3%, enregistrant ainsi une contre-performance de 2,4% depuis le début de l’année. Cette évolution hebdomadaire trouve son origine principalement dans la diminution des indices sectoriels des “bâtiments et matériaux de construction” de 6,1%, des “télécommunications” (4%) et des “banques” (3,7%).
 Pour ce qui est du volume global des échanges, il s’est établi à 813,1 millions de dirhams (MDH) après 1,5 MMDH une semaine auparavant. Sur le marché central actions, le volume quotidien moyen s’est chiffré à 162,1 MDH contre 212,1 MDH.

Elargissement de la bande de fluctuation du dirham à ±5% à partir du 9 mars

Le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration a décidé de procéder, après avis de Bank Al-Maghrib (BAM) et à partir du 9 mars 2020, à un élargissement de la bande de fluctuation du dirham de ±2,5% à ±5%, par rapport à un cours central fixé par la banque centrale sur la base d’un panier de devises composé de l’euro (60%) et du dollar américain (40%). Un communiqué du ministère indique que cet élargissement s’inscrit dans le cadre de la poursuite du processus de réforme du régime de change, qui a été initié en janvier 2018, et intervient après l’atteinte des objectifs assignés à la première phase. La deuxième phase est entamée dans un contexte macro-économique et financier interne favorable, marqué notamment par un niveau approprié des réserves de change, une inflation maîtrisée, une dette publique soutenable et un secteur financier solide, relève le ministère, soulignant que la réforme du régime de change, qui est un processus volontaire, progressif et ordonné s’étalant sur plusieurs étapes, permettra de renforcer la capacité de l’économie marocaine à absorber les chocs externes, soutenir sa compétitivité et contribuer ainsi à améliorer sa croissance. Bank Al-Maghrib continue, conformément à son statut, de veiller au bon fonctionnement du marché des changes et interviendra, si nécessaire, sur ce marché pour assurer sa liquidité, selon la même source.

Lundi 9 Mars 2020

Lu 126 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.