Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Inauguration d'une nouvelle annexe du CRI au Parc industriel Haliopolis

Une nouvelle annexe du Centre régional d'investissement (CRI) Souss-Massa a été inaugurée, récemment, au niveau du Parc Haliopolis à Drarga, près d'Agadir. A travers cette annexe, le CRI de Souss-Massa souhaite élargir son potentiel de services, en accompagnant les investisseurs désireux s’implanter au niveau des zones industrielles situées à Drarga, ainsi que de la zone franche Souss-Massa, dont les travaux de la première tranche ont déjà démarré, indique le Centre dans un communiqué.
Cette nouvelle infrastructure, inaugurée par le wali de la région de Souss-Massa, gouverneur de la préfecture d'Agadir Ida-Outanane, Ahmed Hajji, et le président de la région, Brahim Hafidi, vise notamment la facilitation de l'accès aux services du CRI, l'accompagnement sur place des porteurs de projets industriels, l'orientation et la mise en contact des porteurs de projets avec les organismes de financement, ainsi que le suivi de l’état d’avancement des projets en cours de réalisation dans la zone.
A rappeler que le Parc Haliopolis vient appuyer la stratégie de développement de la région de Souss-Massa, à travers l’instauration de pôles de compétitivité spécialisés. Il offre une gamme diversifiée de services et s’étend sur une superficie totale de 150 ha avec un investissement de 6,6 milliards de DH, permettant à terme la création de plus de 20.000 emplois.
Après l’instauration en 2003 de sa première annexe à la province d'Ouarzazate, puis à Taroudant et Tiznit en 2011, et dernièrement à Tata le 27 avril 2017, le CRI de Souss-Massa poursuit sa stratégie de proximité, en ouvrant sa nouvelle annexe au niveau du guichet unique instauré au Parc Haliopolis à Drarga.

Le trafic aérien grimpe de 44,1%
en juin à l’aéroport de Dakhla


Le trafic aérien au niveau de l'aéroport de Dakhla a grimpé de 44,10% en juin 2019, par rapport au même mois de l'année précédente, selon des données de l'Office national des aéroports (ONDA).
Le nombre de passagers ayant transité par cette structure aéroportuaire a atteint 20.551, contre seulement 14.262 voyageurs durant le mois de juin 2018, précise la même source.
L'aéroport s’est adjugé 0,98% du total du trafic aérien enregistré durant la même période dans l'ensemble des aéroports du Royaume, conservant ainsi sa 9ème place à l'échelle nationale.
Au cours des six premiers mois de cette année, le trafic des passagers au niveau de l'aéroport de Dakhla a affiché une hausse de 32,36% sur un an.
Le nombre de passagers ayant utilisé cet aéroport au premier semestre 2019 s'est chiffré à 122.412, contre seulement 92.482 durant la même période de l'année précédente.
Cette performance représente 1,05% du volume du trafic aérien enregistré durant la première moitié de l'année dans l'ensemble des aéroports marocains.
L'aéroport de Dakhla a clos l'année 2018 avec une augmentation de l'ordre de 20,23% du mouvement des passagers, ce qui correspondait à 202.645 passagers, contre 168.552 voyageurs durant l'année 2017.

Vendredi 9 Août 2019

Lu 255 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com