Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des relations bilatérales exemplaires

Le Canada et le Maroc entretiennent d’excellentes relations politiques et culturelles.





En 2016, la diaspora marocaine au Canada se chiffrait à près de 73 000 personnes, notamment dans la région de Montréal. Le Maroc est aussi la troisième source d’immigrants au Québec. Chaque année, près de 2 500 jeunes Marocains se rendent au Canada pour étudier dans des collèges et des universités, traditionnellement à  destination du Québec, mais récemment de manière accrue vers les autres provinces et les territoires. L’établissement des relations diplomatiques officielles entre les deux pays remonte à 1962 et l’année 2017 marque le 55ème anniversaire de ces relations bilatérales.
A signaler également que les activités commerciales du Canada au Maroc sont diversifiées et sont axées non seulement sur le commerce et l’investissement, mais aussi sur l’établissement de nombreux partenariats avec des établissements d’enseignement, la mise en place de franchises et la réalisation d’autres activités dans le cadre des chaînes de valeur mondiales. Le Maroc présente des débouchés commerciaux dignes d’intérêt pour le Canada dans les secteurs de l’infrastructure, des mines, des technologies vertes, de la défense et la sécurité, de l’agriculture, de l’aérospatiale, et de l’éducation. En outre, le Canada et le Maroc sont actuellement engagés dans des négociations en vue de conclure un accord de libre-échange. Le Maroc qui fait partie des pays prioritaires identifiés dans la Stratégie canadienne en matière d’éducation internationale, s’est classé 55ème partenaire commercial bilatéral du Canada en 2016.
Concernant l’aide au développement du Canada au Maroc, il convient de rappeler qu’elle remonte à 1963. Les décaissements annuels, au titre de l’aide bilatérale de ce pays au Royaume, atteignent actuellement 8 millions de dollars en moyenne.
La programmation du Canada au Maroc a pour objectif ultime de travailler avec le Royaume pour contribuer à offrir plus de prospérité et un avenir meilleur aux jeunes Marocaines et Marocains, surtout les plus défavorisés d’entre eux.
Le programme actuel est axé sur la dignité humaine, l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles, et une croissance au service de tous. Les projets inscrits dans ce cadre contribuent à améliorer l’éducation et l’employabilité des jeunes et répondre aux besoins du marché du travail, à soutenir l’autonomisation économique des femmes et l’économie verte.
Le programme s’inscrit à la fois dans le cadre des réformes prioritaires pour le développement du Maroc et des priorités du gouvernement du Canada en matière d’aide au développement. L’égalité entre les sexes est une thématique majeure et tous les projets doivent être dédiés à ces questions des droits des femmes.

 

Mardi 9 Janvier 2018

Lu 986 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés