LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dembélé et Lewandowski délivrent le Barça

Mardi 23 Août 2022

L'Atlético déchante

Grâce à Robert Lewandowski, buteur pour son anniversaire, Ousmane Dembélé et Ansu Fati, le FC Barcelone a dompté la Real Sociedad 4-1 dimanche à Saint-Sébastien pour la deuxième journée de Liga au terme d'un match électrique, alors que l'Atlético Madrid s'est fait surprendre 2-0 à domicile par Villarreal. "Lewy" se souviendra du jour de ses 34 ans. Le buteur polonais, arrivé à Barcelone cet été pour 45millions d'euros et 5 millions de bonus éventuels, a ouvert la marque après seulement 44 secondes de jeu en se défaisant de son défenseur pour pousser un ballon transmis par le jeune Alex Baldé au fond des filets. Il a ensuite doublé la mise à la 68e sur une remise futée d'Ansu Fati, qui venait d'offrir le but du 2-1 à Ousmane Dembélé (66e) sur une magnifique talonnade quelques minutes à peine après son entrée en jeu (64e). Et le goleador polonais a même ajouté une passe décisive à sa soirée parfaite, une délicieuse aile de pigeon à destination du prodige espagnol Ansu Fati (79e). L'architecte de ce succès, Xavi, s'est confié en conférence de presse d'après-match sur son plan de jeu: "C'était risqué, mais on a décidé de changer de système (d'un 4-3-3 à un 3- 4-3, NDLR). A la fin, on a joué avec pratiquement quatre attaquants. Mais le système ne fait pas tout, il fallait être vaillants, on devait avoir le ballon, et de la patience", a-t-il expliqué. Mais avant ce dénouement heureux, les Catalans ont longtemps été inquiétés par des Basques volontaires, qui ont largement contribué à rythmer cette rencontre électrique dans un stade Anoeta plein. Dès la 6eminute, le jeune avant-centre suédois Alexander Isak a répondu à Lewandowski avec un superbe ballon piqué par-dessus Marc André ter Stegen. Et le portier allemand du Barça a dû s'employer à plusieurs reprises pour maintenir les siens à flots. Il a notamment détourné une frappe puissante de Mikel Merino à la demi-heure de jeu, et s'est étiré pour dévier du bout du gant en corner une reprise de David Silva juste avant la pause (44e). Et Xavi s'est même retourné vers son banc au moment du lointain coup franc direct marqué par la recrue Brais Mendez... finalement annulé pour une position de hors-jeu de Robin Le Normand. Malgré l'absence de leur capitaine Sergio Busquets (suspendu), les Blaugranasse remettent en selle: après le nul inaugural (0-0) au CampNou contre le Rayo Vallecano, le Barça lance enfin sa Liga avec quatre buts magnifiques. Le Real, vainqueur la veille sur le même score (4-1) à Vigo et deuxième du championnat à égalité de points avec le leader Villarreal, est prévenu. Plustôt dans la soirée, Unai Emery a remporté son bras de fer mental contre Diego Simeone: l'Atlético Madrid a été surpris 2-0 à domicile par Villarreal, dans une rencontre au dénouement électrique marqué par les sifflets des supporters locaux à l'encontre d'Antoine Griezmann. Le "Sous-marin jaune" a fait la différence en fin de match sur un but de l'ailier droit Yeremi Pino (73e) puis un autre dans les ultimes secondes de Gerard Moreno (90e+4) pour sceller le score. Laissé sur le banc par Simeone comme lors de la victoire à Getafe (3- 0) pour la première journée, Griezmann a été copieusement sifflé parses supporters dimanche au Metropolitano lors de son entrée en jeu (60e) à la place de Marcos Llorente. Le champion du monde 2018, barré par le duo d'attaque Alvaro Morata - Joao Felix,s'est toutefois montré en fin de match, en tentant par exemple une frappe non-cadrée après une longue chevauchée (67e). L'expulsion pour mauvais geste de Nahuel Molina en fin de partie n'a pas arrangé les affaires des Rojiblancos, qui ont tenté le tout pour le tout en fin de rencontre, avant le butfinal de Moreno. Villarreal, demi-finaliste de la dernière Ligue des champions, frappe déjà un grand coup et poursuit son début de championnat parfait avec une deuxième victoire consécutive après son succès inaugural à Valladolid (3-0).

Libé

Lu 1724 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter