Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Découverte d’ un texte inédit de l’écrivain Jorge Luis Borges





Un texte inédit que l’écrivain argentin Jorge Luis Borges avait dicté à sa veuve María Kodama a été récemment publié sous le titre “Silvano Acosta”. Ce manuscrit raconte l’histoire de culpabilité que l’auteur ressent face à un homme abattu sur ordre de son grand-père, un ancien militaire, un acte considéré par Borges comme “indigne de réparer”, indique la presse argentine. Le texte inédit, publié avec la version manuscrite écrite par la veuve de Borges, souligne dès le début quelques inexactitudes historiques autour des actions du colonel Francisco Borges, grandpère de l’écrivain, qui, alors qu’il était commandant militaire du Paraná, a signé une résolution qui a ouvert la voie à l’exécution d’un homme nommé Silvano Acosta en 1871, accusé d’être un traître. Sur la base de données autobiographiques, Borges dit à Kodama que depuis sa naissance, il a contracté “une dette, assez mystérieuse, avec un inconnu décédé le matin d’un jour de 1871. “Cette histoire est certifiée par “un papier signé par mon grandpère, qui a été vendu aux enchères publiques”, explique l’écrivain. Jorge Luis Borges avait dicté le 19 novembre 1985 un brouillon de quatre petits paragraphes. Jorge Luis Borges est un écrivain argentin né le 24 août 1899 à Buenos Aires et mort à Genève en Suisse le 14 juin 1986. Ses œuvres dans les domaines de l’essai et de la nouvelle sont considérées comme des classiques de la littérature du XXè siècle.

Libé
Lundi 9 Novembre 2020

Lu 340 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.