Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dans son message adressé au Sommet Action Climat

S.M le Roi : Le Maroc s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 42% en 2030




Le Sommet Action Climat
des Nations unies a ouvert ses travaux, lundi au siège de
l'organisation internationale à New York, avec la participation de S.A.R la Princesse Lalla
Hasnaa, présidente de la
Fondation Mohammed VI
pour la protection de
 l’environnement, qui représente Sa Majesté le Roi Mohammed VI à cette importante rencontre
internationale et qui a donné lecture du message que
le Souverain a adressé aux
participants à ces assises.
En voici le texte intégral :

"Louange à Dieu, prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons.
Monsieur le Secrétaire général ;  
Excellences ;
Nous rendons un vibrant hommage à Monsieur Antonio Guterres pour l’initiative qu’il a prise d’organiser cet important Sommet.
Assurément, la dégradation de notre environnement est un fait avéré. Il constitue ainsi une menace que nous nous devons d'affronter conjointement.
Pour sa part, le Royaume du Maroc, pays faiblement émetteur de gaz à effet de serre, s’est engagé, au titre de sa Contribution nationale déterminée (NDC), à réduire ses émissions de gaz à effet de serre en 2030 de 42%.
Mieux encore, il a d’ores et déjà lancé un processus inclusif et exhaustif pour pouvoir dépasser ce seuil.
En novembre dernier, mon pays a décidé de revoir à la hausse ses ambitions en matière d’énergies renouvelables, de manière à atteindre, à l’horizon 2030, 52% de la production nationale d’énergie électrique.
Mesdames et Messieurs,  
L’Afrique, qui endure injustement l’impact du changement climatique, doit être une priorité de notre action collective. Ainsi, le 1er Sommet africain de l’action, organisé à Marrakech, a enclenché une dynamique sans précédent, par l’opérationnalisation de deux commissions "Climat" africaines du Bassin du Congo et de la région du Sahel.
Outre la "Coalition pour un accès à l’énergie durable", formé conjointement avec l’Ethiopie au profit des pays les moins avancés, notamment en Afrique, le Maroc a lancé, avec ses pays frères du continent, l’initiative pour l’adaptation de l’agriculture africaine (triple A).
Mesdames et Messieurs,  
La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement a créé, avec ses partenaires, the "African Youth Climate Hub", qui vise à mettre en valeur le leadership, l'innovation et à souligner le rôle positif de la jeunesse africaine en ce domaine.
A cet égard, le premier "Sommet pour la jeunesse Climat" incite à l’optimisme. Par conséquent, nous devons y répondre favorablement par un soutien appuyé et effectif.
Etablir une solidarité internationale effective ; trouver des financements pérennes ; opérer un transfert qualitatif de technologie et de savoir-faire, tels sont les impératifs qui doivent nous guider pour que nous soyons à la hauteur de cette noble ambition climatique.
C’est là le sens de notre engagement, pour le Maroc, pour l’Afrique et pour notre planète.
Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh ".

Mercredi 25 Septembre 2019

Lu 1659 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com