Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupes d'Europe: Fortunes diverses pour les gros calibres


Libé
Dimanche 10 Avril 2022

Coupes d'Europe: Fortunes diverses pour les gros calibres
Le FC Barcelone a été mené 1-0 à Francfort, par l'Eintracht, puis a réussi à égaliser pour maintenir intactes ses chances de qualification pour les demi-finales de la Ligue Europa dont il est le grand favori.

L'Eintracht a mené 1-0 grâce à un but de Knauff (48e), puis les hommes de Xavi, qui restaient sur six victoires consécutives en Liga, ont bien réagi et Ferran Torres, à la suite d'un joli travail de Dembélé et d'une passe parfaite de De Jong, a égalisé (66e). Globalement trop passifs face à des Allemands survoltés, les hommes de Xavi ont encore leur destin en main, mais ils n'ont pas été à la hauteur de leur statut de grands favoris de la compétition.

Pendant ce temps, Lyon était mené 1-0 par West Ham, à Londres, alors que l'objectif de l'entraîneur Peter Bosz était de gagner, pour montrer un autre visage qu'en championnat de France. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu car Bowen a ouvert le score (52e). Tanguy Ndombélé a égalisé un quart d'heure plus tard (66e) suite à un raid du Brésilien Tetê, fraîchement arrivé d'Ukraine où il portait, jusqu'à l'invasion russe, les couleurs du Shakhtar Donetsk. En début de soirée, le RB Leipzig, à domicile, n'avait pu faire que match nul avec l'Atalanta Bergame (1-1), ce qui ménage le suspense pour le match retour, alors que le Sporting Braga, en battant 1-0 les Glasgow Rangers, ne s'est pas assuré un match retour tranquille en Ecosse.

En Ligue Europa Conférence, l'exploit de la soirée est venu des Norvégiens de Bodo Glimt: ils ont réussi à battre 2-1 l'AS Roma de José Mourinho, bien plus cotée qu'eux sur l'échiquier européen, grâce à un but de Vetlesen à la 89e minute.

A Marseille, l'OM a mené 2-0 à la pause grâce à des buts de Gerson (13e) et Payet (45e), mais n'a battu le PAOK Salonique que 2-1 car le club grec a réduit l'écart dès le retour des vestiaires, par El Kaddouri (48e).

Dans une ambiance tendue par des incidents avant le match, et comme souvent cette saison en Europe, l'équipe de Jorge Sampaoli n'a pas su conserver la totalité de son avantage et devra donc se méfier à Salonique dans une semaine, dans un contexte probablement bouillant.

Le seul festival de buts de cette soirée européenne de Série B a eu lieu dans le cadre de cette même C4, aux Pays-Bas, entre le Feyenoord Rotterdam et le Slavia Prague (3-3). Là encore, le suspense est intact pour le retour, comme pour Leicester, qui avait éliminé Rennes au tour précédent et a fait match nul (0-0) contre le PSV Eindhoven.


Lu 393 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS