Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Baisse prévue des stocks mondiaux de céréales en 2022

En léger recul de 0,8%, les prévisions s’établissent à présent à 819 millions de tonnes


Alain Bouithy
Jeudi 25 Novembre 2021

Baisse prévue des stocks mondiaux de céréales en 2022
Les stocks mondiaux de céréales devraient légèrement se contracter à la clôture des campagnes de 2022, selon les dernières prévisions de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) publiées récemment.

En effet, malgré une production mondiale de céréales record prévue en 2021 et une révision à la hausse de 1,7 million de tonnes depuis octobre, ils « devraient céder 0,8% par rapport à leurs niveaux d’ouverture, pour s’établir à 819 millions de tonnes », a estimé l’agence onusienne dans son dernier rapport.

« Le rapport stocks/utilisation de céréales au niveau mondial devrait légèrement reculer. Il passerait de 29,4% en 2020-2021 à 28,5% en 2021‑2022 », a poursuivi l’organisation internationale notant toutefois que le niveau reste relativement élevé du point de vue historique.

Dans le détail, les stocks mondiaux de blé devraient s’établir à 282 millions de tonnes à la fin des campagnes de 2022,  accusant ainsi un recul de 2,2% par rapport à leur niveau d’ouverture, selon le Bulletin de la FAO sur l’offre et la demande de céréales qui estime, par ailleurs, que l’utilisation globale de ce produit devrait dépasser la production mondiale.

D’après les projections de l’organisation des Nations Unies, la diminution prévue des stocks mondiaux de blé concernerait surtout les principaux pays exportateurs, en particulier le Canada, les États-Unis d’Amérique et la Fédération de Russie, où les perspectives de récolte se sont affaiblies.

En ce qui concerne les stocks mondiaux de céréales secondaires, et compte tenu de la révision à la hausse de 3,0 millions de tonnes apportée le mois dernier, l’agence onusienne estime qu’ils devraient pour leur part rester proches de leurs niveaux d’ouverture.

S’agissant des stocks de maïs, les dernières prévisions de la FAO pour la même période annoncent une hausse principalement en Chine et aux États-Unis d’Amérique qui devrait contrebalancer les prélèvements prévus sur les stocks d’orge.

Quant aux stocks mondiaux de riz à la clôture de la campagne de commercialisation 2021-2022, les estimations de l’organisation internationale prévoient qu’ils atteindraient 187,6 millions de tonnes. Ce qui correspondant à «une hausse de 0,3% par rapport à leurs niveaux d’ouverture records et 900 000 tonnes de plus qu’escompté auparavant», a-t-elle fait savoir.

A en croire la FAO, «ce niveau devrait être suffisant pour répondre à la hausse prévue de l’utilisation mondiale de riz et permettrait de maintenir le rapport stocks-utilisation à un niveau confortable de près de 36%».

Selon les estimations de l’agence, les prévisions de la FAO concernant la production mondiale de céréales en 2021 ont été réduites de 6,7 millions de tonnes depuis le rapport précédent datant d’octobre.

Ainsi qu’il a été relevé en début de ce mois, ces prévisions s’établissent à présent à 2.793 millions de tonnes, soit un niveau encore supérieur de 0,8% (21,5 millions de tonnes) à celui de 2020 et un nouveau record.

Il est à préciser que la plus grande partie de la baisse enregistrée en octobre dernier «découle d’un recul des prévisions concernant la production mondiale de blé, qui s’établissent à présent à 771 millions de tonnes, soit un recul de 6,2 millions de tonnes par rapport à octobre et un niveau inférieur de 0,8% à celui de l’année dernière», souligne la FAO.

Dans son rapport, l’organisation explique que la révision à la baisse apportée au cours du mois dernier «est due à l’abaissement des estimations concernant la production de cette année aux Etats-Unis d’Amérique, en République islamique d’Iran et en Turquie».

Notons que les prévisions concernant la production mondiale de céréales secondaires ont de leur côté été revues à la hausse.


Lu 1090 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS