Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

BAD et Attijariwafa bank scellent un partenariat pour développer le commerce en Afrique

Accord de participation aux risques d'un montant de 100 millions d’euros au profit du groupe bancaire




BAD et Attijariwafa bank scellent un partenariat pour développer le commerce en Afrique
La Banque africaine de développement (BAD) annonce avoir approuvé récemment un accord de partenariat avec Attijariwafa bank en vue de contribuer au développement du commerce en Afrique.
Il s’agit d’un accord de participation aux risques (APR) d’un montant de 100 millions d’euros que le Conseil d'administration de la banque africaine a approuvé au profit du premier groupe bancaire marocain.
Selon les termes de l’accord, ce programme de partage de risques (50/50) est destiné à couvrir un portefeuille de transactions à concurrence de 200 millions d’euros. Il appuie, par ailleurs, pour plus d’un milliard d’euros (valeur cumulative), des opérations commerciales étalées sur les trois prochaines années.
Dans un communiqué, la Banque africaine de développement indique que l’accord de participation aux risques est en adéquation avec les cinq grandes priorités stratégiques, « High 5 », que l’institution financière africaine s’est fixées pour asseoir les conditions d’une croissance forte, durable et partagée sur le continent. 
Il permettra de répondre à la demande croissante des marchés africains en matière de financement du commerce extérieur dans des secteurs économiques vitaux tels que l'agroalimentaire, la santé, les services et l’industrie, précise la banque. 
De plus, poursuit la BAD, il favorisera une dynamique de diversification productive, génératrice d’emplois et de recettes fiscales supplémentaires pour plusieurs Etats africains.
A travers cette nouvelle opération, la Banque africaine de développement veut «donner une forte impulsion à l’industrialisation et à l’intégration régionale, en particulier pour l’Afrique du Nord», a indiqué Mohamed El Azizi, directeur général de la BAD pour l’Afrique du Nord.
Représentante résidente de la Banque au Maroc, Leila Farah Mokaddem a pour sa part précisé que l’accord de partenariat avec Attijariwafa bank «permettra de renforcer les échanges entre le Maroc et l'Afrique subsaharienne», rappelant, si besoin est, que l’intégration régionale demeure une priorité stratégique de la l’institution financière africaine.
Outre le fait qu’il appuiera notamment les banques commerciales africaines ainsi que les petites et moyennes entreprises du continent en leur garantissant un meilleur accès au financement de leurs opérations de commerce extérieur, cet accord va également «renforcer et élargir encore plus les systèmes financiers africains», a souligné le directeur en charge du secteur financier au sein de la banque, Stéphane Nalletamby.
Selon lui, il s’agirait là de la priorité que la Banque africaine poursuit « pour renforcer la dynamique d’intégration africaine au bénéfice du secteur privé africain ».
A noter que l’APR intervient dans un contexte où la majorité des banques africaines affichent une faible capitalisation. Ce qui, selon la Banque africaine, limite leur capacité à obtenir des lignes de crédit auprès des banques internationales. 
«Cette difficulté s’est accentuée avec le durcissement des exigences réglementaires en matière de fonds propres et de conformité, ce qui a conduit ces banques internationales à réduire leurs engagements ainsi que le nombre de leurs correspondants en Afrique», relève l’institution.
Présent dans 25 pays, dont 14 pays africains, le groupe Attijariwafa bank comptait 20.125 collaborateurs à la fin de 2018 pour plus 9,7 millions de clients dans le monde. 
Premier groupe bancaire et financier du Maghreb et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Attijariwafa bank est aussi un acteur de référence de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) disposant du réseau de distribution le plus large au Maroc et le plus dense en Afrique avec 4.930 agences.
 

Alain Bouithy
Lundi 22 Juillet 2019

Lu 1271 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com