Libération






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Amical Maroc-Chili: Premier test réussi pour Walid Regragui


Libé
Lundi 26 Septembre 2022

La sélection marocaine de football s'est imposée haut la main face à son homologue chilienne par 2 buts à 0 (mi-temps 0-0), vendredi soir au RCD Estadium, à Barcelone, en match amical. Il s’agit de la première rencontre des Lions de l’Atlas sous la houlette de leur nouvel entraineur Walid Regragui, nommé fin août dernier. Pour cette confrontation, Regragui a opté pour le duo Achraf Dari et Ghanem Saiss en défense, avec Achraf Hakimi et Noussair Mazraoui comme arrières latéraux. Le milieu de terrain de Chelsea, Hakim Ziyech a lui aussi été titularisé en ligne médiane, tout comme Youssef Ennesyri en attaque. Même si le Chili n’a pas réussi à se qualifier au Mondial qatari, il a montré qu’il est un sparring-partner de qualité pour les Lions de l’Atlas qui, malgré l’enjeu du match, se sont régalés sur le terrain et semblaient retrouver enfin le plaisir du jeu. La première tentative sérieuse d’ouvrir la marque a été en faveur des Lions de l’Atlas quand la reprise de la tête d’Achraf Dari a frôlé le montant gauche du portier chilien (8è). Boostés par un public acquis à leur cause, les coéquipiers de Soufiane Boufal ont monopolisé de la tête et des épaules la première partie de cette rencontre, sans pour autant parvenir à tromper la vigilance du gardien chilien. Lors du second acte, les nationaux ont continué sur leur lancée dans le dessein d’ouvrir la marque, un objectif qui a failli se concrétiser mais le but marqué par Achraf Hakimi sur coup franc a été invalidé par l’arbitre de la rencontre pour motif hors-jeu. Le Chili, engourdi au début de la seconde partie, a vite répliqué parle truchement de l’ancien barcelonais Arturo Vidal, dont le tir foudroyant bute sur la transversale. A la 66è minute, l’équipe nationale ouvre le score grâce à un pénalty transformé par Soufiane Boufal, qui a mis du baume au cœur des milliers des supporters marocains présents au RCDE stadium. Quelques minutes après son entrée en jeu, Abdelhamid Sabiri corse l’addition en faveur des Lions de l’Atlas d’un tir à bout portant (78è). Cette victoire est, sans aucun doute, bénéfique pour le moral des joueurs qui tentent de s'adapter, peu à peu, avec le schéma tactique de Walid Regragui. La sélection marocaine retrouvera, mardi prochain à Séville, son homologue du Paraguay en amical. Ces deux rencontres s’insèrent dans les préparatifs de la sélection marocaine pour le Mondial-2022 au Qatar. Lors de la phase finale de la Coupe du monde, les Lions de l’Atlas évolueront dans le groupe F aux côtés de la Belgique, de la Croatie et du Canada.

Le sélectionneur satisfait de la prestation de ses joueurs

Le sélectionneur national Walid Regragui s'est dit "satisfait" de la prestation de ses joueurs. S’exprimant lors de la conférence de presse d'après-match, Regragui s’est dit "heureux" du rendement des joueurs dans cette rencontre contre une équipe expérimentée, qui met beaucoup de rythme et d’intensité dans le jeu. Le sélectionneur national a salué aussi l’esprit combatif des joueurs et leur engagement dans ce match à haute intensité. Après l'ouverture du score, le match est devenu plus ouvert, a noté Regragui, soulignant le travail défensif important des attaquants et l'apport des arrières latéraux dans l’animation offensive. "Je suis content parce que tactiquement, nous avons répondu présent", a relevé le le sélectionneur national, qui s'est félicité de la performance de ses joueurs, y compris les remplaçants alignés en cours de match et qui ont été à la hauteur des attentes. Mettant en avant l’état d’esprit combatif et la qualité technique des joueurs marocains, il a relevé que "nous pouvons avoir plusieurs plans tactiques grâce aux joueurs dont nous disposons". "Nous avons beaucoup d’options, et tous les joueurs veulent marquer des points et montrer toute l’étendue de leur talent pour gagner une place de titulaire", a-t-il ajouté. Ce résultat positif est de bon augure avant le Mondial, une compétition où il faut être fort mentalement et faire preuve de patience, comme c’était le cas contre le Chili, a-t-il souligné. Et d'ajouter qu'"il faut être patient dans les temps faibles, et dans les temps forts, jouer avec du rythme et pouvoir se projeter vers l’avant". S’agissant du prochain match amical contre le Paraguay, qui aura lieu mardi prochain à Séville, Walid Regragui a fait savoir qu’il y aura quelques changements dans la composition de l’équipe pour avoir d’autres visions de jeu. "Il reste du travail à faire mais il faut être positif ", a insisté Regragui, affirmant que le plus important est de proposer un beau spectacle footballistique au public marocain, tout en étant efficace devant les buts.


Lu 1714 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2022 - 18:00 Une perf face aux Diables Rouges vivement souhaitée

Vendredi 25 Novembre 2022 - 17:55 Soutien total des Palestiniens aux Lions de l'Atlas

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS