Libération






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Agitation autour du taekwondo: Une assemblée houleuse de la Fédération


ESSAID ALLALI
Mardi 6 Janvier 2009


La Fédération Royale marocaine de taekwondo a tenu dimanche les travaux de son assemblée générale ordinaire au titre de la saison écoulée.
Le début de l’assemblée a été marqué par le mécontentement  de certains représentants de clubs à qui on avait refusé l'accès à la salle, soit pour motif  d’association en situation irrégulière, soit pour manque de pièces de délégation de pouvoir. Il a fallu l'intervention du président pour permettre à tous d'assister aux travaux de cette assemblée.
Lors de son allocution d'ouverture, le président de l'instance fédérale, Driss El Hilali, a  souligné que  la bonne marche du sport dépend de la conjugaison des efforts de tous , que l'intérêt national doit primer  avant les intérêts personnels et que les conflits ne feront pas avancer le sport
Prenant la parole, le secrétaire général de la Fédération donna lecture du rapport  moral, faisant état des activités de la saison écoulée marquée par la déroute des taekwondistes marocains aux Jeux olympiques de Pékin.
A son tour, le trésorier de la Fédération a exposé le rapport financier, faisant apparaître un budget annuel avoisinant les quatre millions de dirhams et dont les caisses de la Fédération ne conservent  que 200 mille dirhams
Pour ce qui est des interventions,  les représentants des clubs ont tenu en  premier lieu à appeler le ministère de la Jeunesse et des Sports et les  responsables des collectivités locales pour l'édification des salles de compétition adéquates à  travers le Royaume. Les participants ont soulevé également  la question du maigre budget de la Fédération qui gère l'activité de 385 associations.
Par la suite, il a été procédé à l'approbation des deux rapports. S'agissant du renouvellement du bureau fédéral, deux solutions ont été proposées : la première donne au président l'option de choisir les membres du bureau,  tandis que la seconde  proposition, soutenue par le président  de la Fédération, consistait au passage aux urnes. Après un long débat, les participants ont choisi la première option. A ce propos, Driss El Hilali a fait savoir que le bureau sera constitué en concertation avec les présidents des ligues.




Lu 371 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS