Abdelhak Tikerouine enchante le public de Fès avec des mélodies authentiques


Libé
Dimanche 31 Mars 2024

Le musicien Abdelhak Tikerouine a donné, mercredi soir à Fès, un concert de musique marocaine authentique dans le cadre de la 18ème édition des Nuits du Ramadan.
Organisé à l'initiative de l’Institut français de Fès en partenariat avec le Centre les Etoiles de la Médina, ce concert a ravi les mélomanes de la capitale spirituelle qui se sont délectés, pendant plus d’une heure, des mélodies de "Tikerouine" sur le Oud.

Lors de ce concert, les amateurs du tarab ont pu apprécier des compositions de poèmes arabes, notamment andalous, qui se sont conjugués à la musique marocaine traditionnelle, entraînant le public dans une ambiance festive et chaleureuse.

Dans une déclaration à la MAP, la consule générale de France à Fès et directrice déléguée de l’Institut français, Carine Foeller-Viallon, a indiqué que ce spectacle s’inscrit dans le cadre des Nuits du Ramadan organisées par l’Institut français du Maroc dans ses différentes antennes.

De son côté, le directeur du Centre les Etoiles de la Médina, Abdeslam Rihani, a affirmé que ce concert est un voyage musical et artistique, qui a emporté l’audience vers le monde de la créativité et du tarab authentique, le tout sous le jeu précis de Tikerouine au Oud.

Pour sa part, le musicien Abdelhak Tikerouine a exprimé sa fierté de participer à cette manifestation artistique dans la Médina de Fès, dans une ambiance empreinte de spiritualité et de dévotion, notant que les morceaux qu’il a interprétés concilient genres arabes et marocains avec une touche d’improvisation.

Tikerouine est l’un des rares musiciens et compositeurs qui travaille dans une sorte de recueillement où l’écoute attentive de la musique du monde lui procure cette ouverture sur l’autre.

Après des études au conservatoire de musique de Casablanca, sa rencontre avec Kamel Kadimi et Fattah Ngadi a donné lieu à l’émergence d’un style musical bien engagé qui s’est soldé par une collaboration avec les poètes Abderrahmane El Hamouli, Ahmed Lmsayeh, Mouine Bssisso et Salah El Ouadie. Ils ont choisi de baptiser leur groupe par un nom porteur d’espoir "Albatros".

Par la suite, Abdelhak Tikerouine entamera une carrière solo en produisant, notamment deux albums "Sources" et "Rêve" qui témoignent de la délicatesse d’un compositeur musical qui a le doigté de faire converser les musiques d’antan et d’aujourd’hui.


Lu 1763 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          


Inscription à la newsletter



services