9ème Sommet Africités: Rabat, capitale africaine de la Culture


Libé
Vendredi 20 Mai 2022

La promotion de la ville de Rabat en tant que capitale africaine de la Culture a été, jeudi, au cœur des activités organisées par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, à l’occasion du 9ème Sommet Africités qui se tient du 17 au 21 mai à Kisumu au Kenya.

A cet effet, un stand a été dédié à Rabat capitale africaine de la Culture au niveau du Pavillon Maroc, mis en place par la Direction générale des Collectivités territoriales, relevant du ministère de l’Intérieur (DGCT).

Le stand, qui attire un public nombreux, met à disposition des visiteurs des données et informations sur la capitale du Royaume, les infrastructures culturelles dont elle regorge, ainsi que le programme général de cette célébration qui sera lancé dans les prochains jours et s'étalera sur une année.

La question de la culture a été, également, au centre de plusieurs sessions organisées à l’occasion de ce sommet continental, lors desquelles des panélistes ont souligné la place qu’occupe la culture dans le processus du développement, notant que le ministère accorde une grande importance à l’Industrie culturelle et à l’aspect économique de la culture.

Les intervenants aux différentes rencontres ont relevé que la culture du Maroc est une partie intégrante de la riche culture africaine ancestrale, mettant l’accent sur les liens et l’histoire culturels liant le Royaume à de nombreux pays africains.

En outre, les participants aux différentes sessions ont relevé que la coopération sud-sud dans le domaine culturel constitue l’une des priorités du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, notant que la coopération africaine est un choix irréversible dans le cadre de la politique étrangère du Royaume, dont les jalons ont été posés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

A travers ses représentants, le ministère a tenu, à l’occasion d’Africités 9, une série de rencontres bilatérales avec des responsables gouvernementaux et locaux du continent africain, axées principalement sur les moyens de renforcer la coopération dans les domaines de la jeunesse de la culture et de la communication, ainsi que la consolidation des relations bilatérales et le développement de l’échange culturel, au service des peuples de l’Afrique.

Outre les représentants du ministère, le Maroc prend part à cet événement continental avec d'importantes délégations, notamment de la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT), de l'Association Marocaine des Présidents des Conseils Préfectoraux et Provinciaux (AMPCPP) et du ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville.

Près de 5.000 congressistes africains et internationaux, dont des maires et présidents des villes et collectivités territoriales, des ministres, des élus locaux, des représentants des administrations centrales et régionales, des experts, participent à ce sommet, qui constitue l’occasion de faire le point sur les connaissances et les expériences accumulées à travers le monde autour de la thématique des villes intermédiaires.



Lu 1756 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.