Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

16,2% des entreprises sont dirigées par des femmes


Libé
Jeudi 3 Novembre 2022

La directrice exécutive de l'Observatoire marocain de la très petite et moyenne entreprise (OMTPME), Amal Idrissi, a indiqué, mardi à Casablanca, que seulement 16,2% des entreprises sont dirigées par des femmes.

S'exprimant lors d'un point de presse dédié à la présentation du rapport de l'OMTPME pour la période 2020-2021, Mme Idrissi, qui citait les résultats d'une étude sur l'entrepreneuriat féminin, réalisée par l'Observatoire, a précisé que cette part est plus élevée au niveau des "Activités de santé humaine et action sociale", de l'"Enseignement" et de la "Coiffure et soins de beauté" avec respectivement 40%, 30% et 23%, rapporte la MAP.

Selon elle, les données collectées auprès de ces organismes sont traitées avec des méthodes innovantes de Data Science et de Big Data qui ont permis la consolidation des bases de données et la constitution du premier répertoire des entreprises formelles et actives au Maroc, ainsi que de produire des indicateurs sur la quasi-exhaustivité des entreprises formelles au Maroc.

Les résultats obtenus soulignent la baisse de l’activité économique généralisée à l’ensemble des régions du Royaume et à quasiment l’ensemble des secteurs d’activités avec un recul plus prononcé au niveau de certains secteurs tels que l’hébergement, la restauration et le transport, a-t-elle dit.

Aussi, Mme Idrissi a fait savoir que plusieurs secteurs économiques marocains ont fait montre d'une résilience face à la crise sanitaire liée au Covid-19.

Elle a, à cet effet, cité le secteur de l'enseignement qui a connu une hausse de 15,6% de son chiffre d'affaires (CA) à fin 2021, ainsi que du secteur de la production et distribution d'eau, de l'assainissement, la gestion des déchets et la dépollution dont le CA à l'export a grimpé de 23,7% durant cette période.

En termes d'emploi, l'année 2021 a été marquée par un accroissement de 25,6% du secteur des laboratoires d’analyses médicales, de 22,4% des activités hospitalières et de 9,2% du commerce de gros de produits pharmaceutiques, a-t-elle précisé, faisant état d'une hausse de 7,7% du nombre d’emplois déclarés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) en 2021, après un repli de 4,6% une année auparavant.

La période post-pandémique, a soutenu M. Idrissi, a été caractérisée par une reprise de l’activité économique de la très petite, petite et moyenne entreprise (TPME) et un retour à des niveaux quasi similaires à l'année 2019.

Le rapport annuel de l’OMTPME est le fruit d’une fédération des efforts des 12 membres de l’Observatoire, notamment ses fournisseurs de données, à savoir Bank Al-Maghrib, la DGI, la CNSS, l’OMPIC, le ministère de l’Industrie et Barid Al Maghrib.


Lu 507 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP











Flux RSS
p