Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Réorganisation à la CAF avant la mission de la Fifa

Lakjaa désormais 2ème vice-président de l’instance africaine




​Réorganisation à la CAF avant la mission de la Fifa
Le président de la Confédération africaine (CAF), Ahmad Ahmad, a choisi jeudi de réorganiser l'organigramme autour de lui, en changeant de premier vice-président, à deux semaines du début de la mission de la Fifa de supervision de cette instance en crise.
Le dirigeant malgache a écarté son rival nigérian Amaju Pinnick et promu le Congolais Constant Omari Selemani, 2e vice-président jusque-là. Ce poste est désormais occupé par le Marocain Fouzi Lekjaa, qui lui-même est remplacé par le Sud-Africain Danny Jordaan comme 3e vice-président.
"Lorsque vous prenez des grandes décisions (solliciter l'aide de la Fifa, ndlr), ça fait peur à des gens à l'extérieur, mais à l'intérieur, nous sommes convaincus de l'efficacité de cette décision. J'ai réorganisé mon bureau pour que ce soit beaucoup plus efficace", a-t-il déclaré, après l'assemblée générale de la CAF au Caire.
L'instance africaine se prépare à de grands changements à partir du 1er août, jour du début de la mission, pour un mandat de six mois renouvelable, de la N.2 de la Fifa Fatma Samoura pour superviser son fonctionnement, écorné par plusieurs scandales depuis plusieurs mois.
Si Ahmad Ahmad défend son droit de demander de l'aide auprès de la Fifa, la nomination de la Sénégalaise a aussi été critiquée, aperçue par certains comme une "mise sous tutelle" inédite.
Le plan de partenariat entre les deux instances, signé jeudi en présence du patron de la Fifa Gianni Infantino, prévoit de larges domaines de coopération, sur les volets financiers, administratifs, commerciaux, des compétitions ou de l'arbitrage.
"Qu'est-ce qu'on n'a pas entendu sur le projet de partenariat entre la Fifa et la CAF ? Je peux vous garantir que le résultat sera positif", a soutenu le Malgache.
"Nous vivons dans une situation très grave", avait-il déclaré lors de l'assemblée générale plus tôt dans la journée. "Lorsque j'ai un problème à la maison, mes cris vont chez les parents. A qui dois-je m'adresser quand j'ai un grand problème ? Pour moi, la maison mère, c'est la Fifa."

Libé
Samedi 20 Juillet 2019

Lu 778 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com