Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Plaidoyer à Safi pour un modèle d’enseignement hybride




​Plaidoyer à Safi pour un modèle d’enseignement hybride
Les participants à une visioconférence organisée dans le cadre du Hackathon virtuel de "La Résilience Safi 2020", ont plaidé en faveur de l'adoption, après le déconfinement, d'un modèle d’enseignement hybride qui associe, de manière intelligente, enseignement en présentiel et celui à distance.  Cette formule pédagogique qui résulte d’une combinaison de séquences de formation en ligne (e-learning) et de formation en présentiel, offre plus de souplesse et un gain de temps considérable, ont-ils ajouté lors de cette rencontre à distance axée sur l’évaluation de l’expérience de l’enseignement à distance et ses perspectives d’avenir.
Le directeur provincial de l’éducation nationale à Safi, Mohamed Zamhar, a souligné que la pandémie du coronavirus a impacté le secteur de l’enseignement et de la formation, se réjouissant que les enseignants et les cadres éducatifs ont fait montre d'un degré élevé d'adaptation avec le mode d’enseignement à distance, même s'ils n’ont pas pu suivre, auparavant, une formation autour de ce mode d'enseignement imposé en ces circonstances exceptionnelles. 
Dans ce cadre, il n’a pas manqué de mettre en relief l’implication de tous les acteurs, dont les associations des parents d'élèves, qui ont contribué largement à la réussite de cette expérience considérée comme "solution magique" à même d'éviter "la massification et les rassemblements" en tant que facteur de  propagation rapide du coronavirus (Covid-19).
L’enseignement à distance a permis de responsabiliser davantage les élèves, qui se sont vite adaptés à cette situation inédite et ce, malgré certaines contraintes relatives aux disparités sociales et territoriales, a-t-il insisté.
De son côté, Hafid El Qebli, propriétaire d'un établissement d’enseignement privé à Safi, a insisté sur la nécessité de capitaliser sur cette expérience ayant imposé un accompagnement des élèves par leurs parents, soulignant que la formation à distance a permis de gérer ces circonstances exceptionnelles avec tant de fluidité.
"Au niveau de l’enseignement supérieur, la satisfaction de la formation à distance a été plus grande par rapport aux autres cycles d’enseignement", a estimé ,pour sa part, l’enseignant-chercheur au sein de la Faculté polydisciplinaire de Safi, Chemseddine Maya, qui s'est prononcé en faveur de la numérisation de la formation et de la recherche scientifique comme moyen pour promouvoir la qualité de l’enseignement supérieur au Maroc.
Organisé sous le thème "Safi face à la crise, quel avenir ?", par la province de Safi et le Centre régional d'investissement (CRI) de Marrakech-Safi, en collaboration avec la Maison de la science de Safi, le programme "Act4Community" du Groupe OCP, "YouCode"- Safi, Safi initiative, Hawd Asfi, Association des industriels et patrons d’usines de Safi, BC SKILLS Group, la CGEM Marrakech-Safi, ainsi que d'autres partenaires institutionnels et privés, le Hackathon virtuel de "La Résilience Safi 2020" est ouvert aux étudiants, ingénieurs, designers, développeurs, entrepreneurs, start-up et citoyens de tout âge.
Ce hackathon a aussi offert l’opportunité aux professionnels, spécialistes, chercheurs, institutionnels et industriels locaux, mais surtout au jeune public, de se réunir dans un webinaire exclusif, de deux jours, où des orientations pertinentes et un cadrage pointu ont été prodigués aux porteurs d’idées innovantes et audacieuses sur le contexte de la pandémie, dans quatre domaines de prédilection, à savoir : l'économie, le social, l'enseignement et la santé publique. 

Mercredi 20 Mai 2020

Lu 780 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >