Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L'autonomie, une base solide pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara

Thème d’un forum abrité à Laâyoune




​L'autonomie, une base solide pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara
Après avoir accueilli le Forum national sur l’investissement dont les résolutions portent sur l’injection de plusieurs milliards de dirhams dans l’économie des provinces sahariennes, voilà que la ville de Laâyoune abrite un autre forum. Ce dernier se déroule sous le thème : "Le Sahara, 40 ans après. L'autonomie, une base solide pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara".
Ouvrant les travaux de ce forum, en présence des représentants de 26 pays, des chercheurs et intellectuels nationaux, des cadres locaux, les participants ont débattu de plusieurs thèmes tels que "Le Sahara avant 1976", "Le Sahara actuellement", "L'autonomie du point de vue de la loi internationale, l'initiative marocaine d'autonomie comme exemple". Ils ont d’emblée souligné que l'Histoire atteste clairement de la marocanité du Sahara, relevant que les documents historiques apportent la preuve que les tribus du Sahara ont prêté allégeance aux sultans du Maroc. Dans ce sillage, ils ont été unanimes à noter que les messages adressés par les Souverains alaouites aux gouverneurs et représentants au Sahara témoignent également des liens historiques et politiques entre le Maroc et ses provinces du Sud. 
Partant de là, les participants ont appelé la communauté internationale à œuvrer à la levée du siège imposé aux habitants des camps de Tindouf, particulièrement les femmes et les enfants, attirant l'attention sur les violations graves des droits des femmes et des enfants perpétrées dans ces camps, comme le viol, la dislocation des familles, l'envoi des enfants dans des pays lointains.
Se fondant sur des réalités perceptibles transcendant les allégations mensongères du Polisario, les intervenants ont, dans un communiqué publié à la clôture des travaux du forum organisé par le Centre du Sahara pour la réflexion stratégique, affirmé que la solution pacifique du conflit sur le Sahara réside dans l'octroi d'une autonomie aux provinces du Sud. 
Le communiqué précise que le projet d'autonomie constitue une opportunité d'édification d'un avenir meilleur pour les personnes  déplacées et séquestrées dans les camps de Tindouf, soulignant que la proposition marocaine constitue une initiative crédible et courageuse qui jouit du soutien de la communauté internationale. 
Saluant les projets et les investissements lancés par le Maroc dans les provinces du Sud dans les secteurs public et privé, ainsi que le lancement de plusieurs initiatives de développement, les participants ont, en outre, remarqué que ces chantiers illustrent l'engagement du Maroc dans un processus démocratique et moderniste exemplaire.
En conclusion, les participants se sont, via un communiqué, félicités de l'approche participative adoptée par le Maroc dans la gestion de la chose publique dans les provinces du Sud à travers différentes structures de gestion comme les conseils, les instances élues, les chioukhs des tribus sahraouies et les institutions publiques. 
Créé dernièrement par un groupe de cadres sahraouis unionistes, le Centre sahraoui d’étude stratégique et de réflexion est un espace de dialogue et de débat qui ambitionne de stimuler des idées et des  opinions à même d’influencer les décisions politiques tout en proposant des approches de gestion de la chose publique, notamment dans les provinces marocaines du Sud.
La méthodologie du Centre s’appuie sur l’ouverture aux expériences internationales en vue d’enrichir son travail fondé sur les principes démocratiques et de liberté d’expression. Ce forum est le premier jalon d’un ensemble d’activités prévues cette année. L’ouverture du forum était marquée par la projection d’un documentaire relatant les étapes franchies par les provinces sahariennes depuis l’ère coloniale jusqu’à nos jours en prenant la ville de Laâyoune comme modèle. 

Ahmadou El-Katab
Mercredi 8 Avril 2015

Lu 472 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés