Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’activité monétique au Maroc touchée de plein fouet

En hausse de +7,8% durant le premier trimestre, le volume global de l’activité a régressé de -9,6% au premier semestre




«L’activité monétique marocaine a été fortement impactée par les conséquences de la crise sanitaire qui s’est déclenchée à la mi-mars 2020», a souligné le Centre monétique interbancaire (CMI) dans son dernier rapport.
En hausse de +7,8% durant le premier trimestre 2020, le volume global de l’activité a régressé de -9,6% au premier semestre 2020, a constaté le CMI.
Selon le rapport publié récemment, durant le premier semestre 2020, «les réalisations globales de l’activité monétique ont atteint 171,5 millions d’opérations pour un montant global de 148,4 milliards de DH ». L’activité a ainsi enregistré une régression de -13,4% en nombre d’opérations et de -9,6% en montant par rapport à la même période  de l’année 2019.
Pour rappel, les activités monétiques comprennent les opérations de retrait d’espèces sur le réseau des guichets automatiques, les opérations de paiement auprès des commerçants et eMarchands, les opérations de paiement sur les GAB et les opérations de Cash Advance, par cartes bancaires, marocaines et étrangères, au Maroc.
Concernant les cartes marocaines, il ressort que «durant le premier semestre 2020 et au Maroc, les cartes marocaines ont enregistré, en paiements et en retraits, 165,5 millions d’opérations pour un montant de 140,8 milliards de DH (-12,2% en nombre et -6,8% en montant)».
Comme l’a relevé le rapport, les opérations par cartes marocaines au Maroc se répartissent en retrait, paiement chez les commerçants et eMarchands et paiement sur GAB.
Pour ce qui est du retrait (78,6% en part du nombre d’opérations et 90,1% en part du montant), il apparait que «les opérations de retrait par cartes marocaines sur les guichets automatiques au Maroc ont totalisé 130,1 millions d’opérations pour un montant de 126,8 milliards de DH» durant le premier semestre 2020. Ce qui correspond à une régression de -15,0% en nombre et -7,2% en montant par rapport au premier semestre 2019.
S’agissant du paiement chez les commerçants et eMarchands (20,7% en part du nombre d’opérations et 9,8% en part du montant), le rapport indique  que « les opérations de paiement par cartes marocaines auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI ont totalisé, durant le premier semestre 2020, 34,2 millions d’opérations pour un montant de 13,7 milliards de DH».
Comme le montrent les chiffres, il a été constaté une légère progression de +0,9% en nombre et une régression de -3,0% en montant par rapport au premier semestre de l’année précédente.
En termes de volume, les paiements par cartes bancaires marocaines se répartissent sur la grande distribution (37,4%), l’habillement (7,4%), les stations (6,6%), le secteur Santé (5,2%), les magasins électroménagers (5,2%) et autres secteurs (38,2%).
Quant au paiement sur GAB (0,7% en part du nombre d’opérations et 0,2%, en part du montant), les données recueillies révèlent que «les opérations de paiement sur GAB par cartes marocaines pour le paiement des factures, des taxes et l’achat des recharges Télécom ont totalisé 1,1 million d’opérations pour un montant de 216,9 millions de DH». Ce qui correspond à un repli de -23,0% en nombre et de -14,3% en montant par rapport au premier semestre 2019.
Dans son rapport, le CMI a, par ailleurs, noté que les cartes marocaines à validité internationale ont réalisé 5,0 millions d’opérations à l’étranger, retraits et paiements, pour un montant global de 2,2 milliards de DH. Elles ont ainsi réalisé une progression de +16,7% en nombre et une régression de -15,7% en montant par rapport au même semestre  de l’année précédente.
Soulignons également que durant la même période et au Maroc, les cartes étrangères ont enregistré, en paiements et en retraits, 6,0 millions d’opérations pour un montant de 7,6 milliards de DH, soit une régression de -37,2% en nombre et de -42,1% en montant.
A noter que les commerçants et eMarchands affiliés au CMI ont enregistré 37,5 millions d’opérations de paiement, par cartes bancaires marocaines et étrangères, pour un montant global de -17,5 milliards de DH, en régression de -4,7% en nombre et de -18,8% en montant par rapport au 1er semestre 2019. 

Alain Bouithy
Mercredi 29 Juillet 2020

Lu 1129 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif