Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Belle distinction de Yasser Daho

Le sociétaire du club CNCS s’est classé 1er à l’issue du stage de la NAP organisé par la FRMPAS




Il y a de ces résultats qui ne passent pas inaperçus et sur lesquels le temps qui passe n’a aucune emprise. C’est un peu le cas de la formation dédiée aux entraîneurs de nage avec palmes, organisée, dernièrement, par la Fédération Royale marocaine de plongée et d’activités subaquatiques (F.R.M.P.A.S).
Une formation déclinée sous forme de stage composé d’examens théorique et pratique, et dont les résultats finaux ont sacré, haut la main, Yasser Daho, le représentant du club CNCS, parmi 29 entraîneurs présents, issus des différents clubs affiliés à la FRMPAS, après avoir cumulé 86 points sur les 100 possibles, en récoltant 37.5 points lors de l’examen théorique sur les 40 en jeu, et 48.5 sur 60 en pratique. 
Ce stage qui a duré trois jours à raison de deux séances quotidiennes a été encadré par une sommité dans la sphère de la nage avec palmes, l’ex-champion du monde et entraîneur depuis 16 ans des Pharaons, l’Egyptien Fares Mohamed Abazied, qui a certainement été impressionné par les performances de Yasser Daho, d’autant plus que les épreuves qui ont rythmé le stage n’ont pas été de tout repos.
« Les séances ont débuté par le perfectionnement des bases de la nage avec palmes et notamment les quatre techniques de nage, à savoir le crawl, le dos, la brasse et enfin le papillon », indique le jeune Yasser Daho dans son rapport de stage, avant de poursuivre en soulignant un autre exercice hautement important, et qui consiste à parfaire l’utilisation du tuba et des palmes «décliné sous forme de questions à l’examen théorique qui a duré 45 minutes, et de questions directes par le formateur à l’examen pratique», a précisé le jeune de 20 ans avec une fierté légitime, qui s’est muée en humilité et en esprit conquérant qu’il aimerait voir dépeindre sur les nageurs de son club. Car pour lui « ce succès doit nous servir de déclic pour obtenir les meilleurs résultats à l’avenir, en formant une équipe compétitive », conclut-il.
Reste à rappeler que le résultat étincelant réalisé par Yasser Daho n’est certainement pas  fait pour surprendre. Le sport, c’est dans la famille. C’est dans le sang. En effet, Yasser n’est autre que le fils de l’ex-champion d’escrime, ancien président de la FRME et ancien secrétaire général de la Confédération africaine du même sport, l’omniprésent Noureddine Daho.
Et on est en droit de s’attendre également à de grandes prouesses de la sirène Malak, petite sœur de Yasser et du petit Adam, le benjamin de la fraterie qui est tout aussi doué en natation.
 

C.C
Lundi 21 Octobre 2019

Lu 1261 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com