Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Volonté commune du Maroc et de la Mauritanie de renforcer leur coopération

Habib El Malki La région a besoin d' un développement durable qui ne peut être réalisé sans assurer la sécurité et la stabilité sur la base de la préservation de l'intégrité territoriale des Etats


Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a eu, lundi à Rabat, des entretiens avec le président du bureau de la Commission des relations extérieures de l'Assemblée nationale mauritanienne, Mohamed El Mostapha Mohamed Lemine Zeidane, qui ont porté sur les moyens de renforcer les relations de coopération entre les deux institutions législatives. Les relations fraternelles entre le Maroc et la Mauritanie reposent sur des bases solides fondées sur une histoire commune, ainsi que sur l'unité de la religion, de la langue et de la civilisation, a affirmé Habib El Malki, tout en rappelant l'entretien téléphonique entre S.M le Roi Mohammed VI et Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Président de la République islamique de Mauritanie. La région a besoin d'un développement durable "qui ne peut être réalisé sans assurer la sécurité et la stabilité, sur la base de la préservation de l'intégrité territoriale des Etats", a souligné le président de la Chambre des représentants, indiquant que le Souverain a mis en place une stratégie renouvelée pour la coopération Sud-Sud, ainsi que pour le partenariat notamment avec les pays africains. "La région maghrébine souffre toujours d'une faiblesse dans l'intégration économique", a-t-il fait noter, expliquant que "2% du PIB des pays membres est perdu en raison de l'absence d'une union maghrébine". Sur le plan parlementaire, Habib El Malki a proposé une institutionnalisation des relations entre les deux institutions législatives, à travers la signature dans les plus brefs délais d'un mémorandum d'entente, exprimant, à cet égard, sa forte volonté de renforcer les liens de rapprochement et de coopération avec l'Assemblée nationale mauritanienne pour servir les intérêts communs des deux pays et de leurs peuples. De son côté, le président de la Commission des relations extérieures de l’Assemblée nationale mauritanienne a expliqué que sa visite dans le Royaume s'inscrit dans le cadre de la consolidation des relations de coopération entre les deux institutions législatives et le renforcement de l'échange bilatérale d'expériences et d'expertises, saluant la "renaissance développementale que connaît le Maroc dans divers domaines". Mohamed El Mostapha Mohamed Lemine Zeidane a mis l'accent sur l'importance des investissements marocains en Afrique, appelant à davantage d'investissements marocains en Mauritanie et au renforcement des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays. À cet égard, le responsable mauritanien a mis en avant les relations bilatérales "solides et historiques", soulignant l'impératif de "les préserver et de les renforcer davantage". Il a également mis l'accent sur l'importance de bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la formation des jeunes et dans les secteurs de l'agriculture et de la pêche, entre autres, saluant, à cette occasion, les efforts déployés par le Maroc dans la résolution de la crise libyenne et le rapprochement des points de vue des différents intervenants. Cette réunion a été marquée notamment par la présence de Youssef Gharbi, président de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l'étranger à la Chambre des représentants, et des membres du bureau de ladite commission. A signaler également que Mohamed El Mostapha Mohamed Lemine Zeidane s’est également entretenu le même jour avec le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani et le lendemain, mardi, avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita. Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec ce dernier, le parlementaire mauritanien a indiqué que la rencontre a connu un succès, faisant état de la pleine disposition de Nasser Bourita à "consolider les relations bilatérales de sorte qu'elles soient productives et utiles pour les peuples des deux pays frères". Il a en outre relevé que la visite qu’il effectue au Royaume, en compagnie de sa délégation, vise à renforcer les relations bilatérales entre le Maroc et la Mauritanie en général et entre les institutions législatives des deux pays en particulier. 

Libé
Jeudi 8 Juillet 2021

Lu 258 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS