Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Université en ligne de l’OMLCTE

Thème « Le rôle de la société civile dans la formation des jeunes et approches de la gestion de la crise




Université en ligne de l’OMLCTE
Apparemment « toute épreuve pourrait être une opportunité », c’est en ces termes que  le professeur Abderrahim El Atri a entamé sa conférence à l’occasion de la tenue de l’Université de printemps en ligne, placée sous le thème « Le rôle de la société civile dans la formation des jeunes et approches de la gestion de la crise » et organisée par l’Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme.
Abderrahim El Atri, professeur de sociologie et d’anthropologie à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdallah de Fès, a mis l’accent dans son intervention sur les comportements et attitudes de la société marocaine avant et pendant cette pandémie du nouveau coronavirus, ayant contraint la population à respecter le confinement en vue d’éviter la propagation du virus.
A l’instar de l’ensemble des organisations de la société civile, l’Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme a mené, grâce à ses membres se trouvant dans les différentes villes du Royaume, des campagnes de sensibilisation, jugeant par là même que les jeunes sont bien placés pour faire passer des messages en ligne devant sensibiliser les citoyens à la gravité du Covid-19 qui a affecté les quatre coins de la planète.
Et c’est dans ce cadre que se tient cette Université de printemps en ligne, devant se poursuivre jusqu’au 12 avril avec la participation d’intervenants de divers horizons.

T.R
Samedi 11 Avril 2020

Lu 795 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Septembre 2020 - 20:26 Nos chérubins face à l'horreur