LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une «montagne d’argent» sépare Ibrahimovic de l’AC.Milan

Vendredi 27 Août 2010

Le N.2 de l'AC Milan Adriano Galliani, qui s'est rendu à Barcelone mercredi afin de négocier le transfert de Zlatan Ibrahimovic, a assuré qu'il y avait "une montagne d'argent à escalader" avant de pouvoir engager l'attaquant suédois du Barça, rapportent jeudi les médias italiens.
"On travaille pour ramener au Milan un grand champion en plus, a-t-il poursuivi. Il ne faut pas se faire d'illusions, mais je ne veux pas dire non plus que les choses ne se feront certainement pas".
"Il y a la volonté de céder le joueur de la part du FC Barcelone, tandis que le joueur est d'accord (pour venir au Milan). Mais il y a une montagne d'argent à escalader, et c'est ça la difficulté", a insisté Adriano Galliani, tout en précisant que son club ne proposait aucun joueur de son effectif en échange.
Selon La Gazzetta dello Sport, le club milanais souhaiterait que le Suédois soit prêté pour deux ans tandis que le Barça réclamerait un transfert définitif et 50 millions d'euros à la clé.
"Les négociations sont difficiles, les parties sont très loin d'un accord. On est encore en phase d'échauffement, d'observation", a assuré de son côté jeudi Mino Raiola, l'agent du buteur, interrogé sur les ondes de Radio24.
"Ibrahimovic suit naturellement l'évolution de la situation, a-t-il ajouté. La semaine sera longue, faite de rencontres et de réunions. Mais Ibrahimovic n'est pas dans un club qui lui demande de partir. Il est donc serein", rapporte l’AFP.
De son côté, le Suédois s'était demandé pourquoi il y avait un "problème" entre lui et son entraîneur Josep Guardiola à l'issue du match amical mercredi, soldé par une victoire du Barça sur l’AC.Milan (1-1, 4 t.a.b. à 2).
"Je ne sais pas quel problème Guardiola a avec moi. Il m'a seulement parlé deux fois au cours des six derniers mois. Il ne veut pas de moi", avait-il affirmé, cité par les médias espagnols.
L'attaquant, arrivé il y a un an en provenance de l'Inter, l'autre grand club milanais, pour l'équivalent de 75 M EUR, dispose encore de quatre ans de contrat au Barça. Décevant en fin de saison dernière, il a également vu la concurrence se renforcer en attaque avec l'arrivée du champion du monde David Villa.

Libé

Lu 198 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter