Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une commission espagnole déterre le passé des chefs du Polisario




Selon des sources bien informées, la plus haute instance judiciaire espagnole, le tribunal national, aurait ordonné l’envoi d’une commission spéciale, en Algérie. Cette commission a pour mission d’enquêter sur des dossiers relatifs aux violations des droits humains perpétrées par des dirigeants du Polisario.
Les mêmes sources indiquent que l’envoi de ladite commission fait suite à la plainte déposée par l’Association sahraouie pour la défense des droits de l’Homme contre 23 dirigeants du Polisario dont le chef Brahim Ghali, Mohamed Khaddad, Bachir Moustapha Sayed, entre autres. L’association avait, alors présenté quatre cas de graves violations des droits humains commises par les accusés.
La commission espagnole est arrivée en Algérie pour examiner les dossiers des 23 accusés, leurs casiers judiciaires et leurs antécédents concernant des violations des droits humains depuis les années 80.
L’envoi de cette commission reflète le fondement des plaintes ce qui remet à jour ce dossier qui a failli tomber dans l’oubli.

A.E.K
Mardi 21 Mai 2019

Lu 1110 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com