Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un Mondial conjoint pour sceller les relations séculaires entre Rabat et Madrid

Le Maroc et l’Espagne renforcent leur coopération




Fin de la visite de Pedro Sanchez au Maroc

Les relations entre Rabat et Madrid sont au beau fixe. La visite de travail effectuée par le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, lundi dernier au Maroc, visite au cours de laquelle il a été reçu en audience par S.M le Roi Mohammed VI, l’a confirmé. Les entretiens qu’il a eus avec le Souverain et le chef du gouvernent, Saad Dine El Otmani, ont, en effet, porté sur les dossiers d’intérêt commun comme la question du Sahara, la migration et la sécurité.
Dans ce sens, le chef de l’Exécutif espagnol a réitéré, lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue marocain, le soutien de Madrid aux efforts du secrétaire général des Nations unies et de son envoyé personnel pour parvenir à une solution politique durable à la question du Sahara marocain. « L'Espagne n’a pas changé sa position concernant la question du Sahara», a-t-il déclaré en substance.
Selon Europa Press, Pedro Sanchez a tenu à préciser lors de ce point de presse que la position de l’Espagne « est la même depuis des décades » et qu’il s’agit d’une « position de l’Etat espagnol » et non pas celle du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) ou celle du Parti populaire (PP).
Saad Dine El Otmani a, pour sa part, salué la convergence de vues entre le Maroc et l'Espagne concernant la préservation de la souveraineté des Etats.
Le chef du gouvernement a relevé, dans ce sens, que le Royaume a toujours exprimé son soutien à l'intégrité territoriale de l'Espagne.
Il a, en outre, mis en avant l'intérêt porté par l'Espagne à l'appel de S.M le Roi Mohammed VI à un dialogue « direct et franc » avec l’Algérie.
La problématique de la migration a été également abordée lors des discussions entre les deux responsables.
« La migration est une responsabilité commune et nous devons renforcer notre coopération sur cette question », a affirmé Pedro Sanchez qui était accompagné de plusieurs membres de son gouvernement pour sa première visite officielle au Royaume. Et d’ajouter : «Le partenariat économique est également important; c'est pourquoi nous avons convenu de l'organisation l'an prochain d'un forum économique maroco-espagnol ».
Le président du gouvernement espagnol a, par ailleurs, salué le leadership de S.M le Roi Mohammed VI en Afrique, notamment avec le retour du Maroc à l'Union africaine (UA), ainsi qu'en matière de migration, phénomène global qui touche plusieurs pays.
 « Le Maroc fait tout ce qui est en son pouvoir en matière de lutte contre l'immigration clandestine », a soutenu de son côté Saad Dine El Otmani.
« La question migratoire est complexe et ne peut être réglée uniquement par une approche sécuritaire malgré son importance; il faut privilégier le développement des pays de départ en Afrique», a-t-il ajouté.
Il convient de rappeler que l'Espagne avait plaidé depuis des mois pour que l'Union européenne débloque des aides à destination du Maroc afin de mieux gérer les flux clandestins sur la route occidentale de la Méditerranée.
Près de 47.500 migrants sont arrivés en Espagne par voie maritime depuis le début de l'année, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), et 564 sont morts ou portés disparus.
Par ailleurs, Pedro Sanchez a affirmé la volonté de son pays de consolider davantage ses relations de coopération avec le Maroc. «L’Espagne et le Maroc ne sont pas que des pays amis et voisins, mais surtout des partenaires stratégiques. Les deux gouvernements partagent la même vision sur les moyens de faire face aux défis communs », a-t-il souligné.
Le président du gouvernement espagnol a réaffirmé, dans ce cadre, l’engagement de Madrid à défendre les positions du Maroc au sein des forums internationaux, en particulier l’Union européenne.
Il a également fait état de l’intérêt que porte son pays au lancement du projet de mise en place d’une troisième interconnexion électrique entre l'Espagne et le Maroc.
Il a salué, en outre, les efforts déployés par le Maroc pour promouvoir la culture marocaine en Espagne, par l’organisation d’activités culturelles dans différentes villes espagnoles, rappelant que l’Espagne sera l’invitée d’honneur de la prochaine édition du Salon international de l'édition et du livre de Casablanca.
Pour sa part, Saad Dine El Otmani s'est félicité de la convergence de vues entre le Maroc et l'Espagne au sujet des questions régionales et internationales, notamment celles se rapportant à la stabilité, la paix et la sécurité.
Il a mis en avant les excellentes relations unissant les deux Royaumes sur les plans politique, économique et culturel, faisant savoir que les entretiens qu'il a eus avec son homologue espagnol ont été l'occasion de prendre des initiatives et décisions à même de renforcer davantage les relations bilatérales.
Ainsi, sur le plan économique, un forum maroco-espagnol des hommes d'affaires se tiendra en marge de la réunion de haut niveau durant le premier semestre 2019, a-t-il annoncé, tout en plaidant pour un renforcement de la coopération maroco-espagnole en Afrique conformément à la stratégie africaine de S.M le Roi Mohammed VI.
Au niveau culturel, Saad Dine El Otmani a exprimé ses remerciements au chef du gouvernement espagnol pour l'intention de son pays d’augmenter les subventions dédiées aux étudiants marocains en Espagne.
En outre, il a mis en exergue le soutien constant de l'Espagne au Maroc dans les différentes instances relevant de l'Union européenne, citant, à cet égard, l’appui de Madrid aux accords de pêche et agricole entre Rabat et l’UE.

H.T
Jeudi 22 Novembre 2018

Lu 1114 fois


1.Posté par Oujdi le 22/11/2018 14:02 (depuis mobile)
Mais le plus important pour le maroc que l''espagne rendre les deux villes marocaines et apres on parlera de l''amitié

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés