Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un Baha vous manque…



Un Baha vous manque…
Un ministre qui s’en va. Deux ministres qui s’en vont et cela ne se remarque même pas. Preuve d’une affligeante inutilité. Pas tant que ça. Si cela s’avère pour le premier, il en est tout autrement pour le second.
Cela fait des mois qu’un Ouzzine a dû quitter ce ministère de la Jeunesse et des sports où il a laissé des traces tristement indélébiles  et un complexe sportif en lambeaux malgré les millions de dirhams engloutis..
Ouzzine est parti, le sport continue de patauger dans sa médiocrité et la jeunesse de s’embourber dans ses problèmes.
Le seul changement, c’est un salaire  consistant d’épargné. En principe.
Le paradoxe, c’est  que c’est cet autre ministre, celui dont on  ne savait trop ce qu’il faisait, qui manque terriblement au décor.
Feu Baha était un ministre sans portefeuille. Pas de tâches ou d’attributions précises donc. Erreur. Nous nous rendons compte aujourd’hui que la présence du défunt au sein du gouvernement était loin d’être superflue. C’était une sorte de « garde-fou » version humaine pour l’incontrôlable Benkirane.
Baha parti, Benkirane s’est lâché. Complètement. Il n’y a plus personne pour lui signifier à quel point il divague et  qu’il déconne à pleins tubes, collectionnant inepties et obscénités. Un Baha vous manque et  Benky pète les plombs.
Que le Tout-Puissant ait Si Baha en Sa Sainte Miséricorde et qu’Il nous débarrasse au plus vite de celui qui était sous sa curatelle, Benkirane en l’occurrence.

Par Mohamed Benarbia
Mardi 10 Février 2015

Lu 579 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Juin 2021 - 18:00 Le wali de BAM. Les pieds dans le plat

Mercredi 2 Juin 2021 - 18:23 Séparation des pouvoirs à l’espagnole

Dimanche 18 Avril 2021 - 18:02 Prières surérogatoires et danger imminent



Flux RSS