Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trois raisons qui expliquent une rapide prise de poids chez les hommes




Trois raisons qui expliquent une rapide prise de poids chez les hommes
On le sait : le nombre qui s’affiche sur la balance peut sensiblement varier d’un jour à l’autre. Il ne faut donc pas s’affoler tout de suite. Mais les experts estiment que pour un homme, une prise de poids d’au moins 3 kilos en quelques semaines, voire quelques jours, doit être prise en considération. Maxisciences fait le point sur les causes de cette soudaine découverte sur le pèse-personne.
Vous avez consommé trop de sel
Vous avez l’impression de ne pas avoir mangé plus que d’habitude et pourtant la réalité s’affiche sur la balance : vous avez grossi. Peut-être faudrait-il regarder du côté de votre consommation de sel ? Si ce dernier ne contient aucune calorie, il est en revanche l’ennemi des personnes qui font de la rétention d’eau. Le sel fait donc gonfler! Et parfois on en consomme de manière abusive sans même le réaliser puisque de nombreux aliments en contiennent sans qu’on ne le sache. Ainsi l’OMS préconise une consommation quotidienne de 5 à 6 grammes par jour alors que dans la réalité on en avale entre 8 à 10 grammes quotidiennement.
Votre traitement médical vous fait grossir
Certains médicaments peuvent participer à la prise de kilos ou à la non perte de poids. Ils peuvent agir sur le métabolisme, augmenter la rétention d’eau ou stimuler l’appétit. Certains sur le moyen et long termes.
Selon W. Scott Butsch, directeur en médecine de l'obésité à l'Institut bariatrique et métabolique de la clinique de Cleveland (Etats-Unis), la prise de certains médicaments pourrait être la cause de 15% des cas d’obésité. Sont concernés certains traitements hormonaux, les corticoïdes, certains protocoles anti-cancéreux, les anti-hypertenseurs (dont les bêtabloquants), certains traitements antibiotiques, les psychotropes…
Vous vous dépensez moins qu’avant
La règle est simple et on la connaît : pour perdre du poids, il faut dépenser davantage d’énergie qu’on en consomme. Vous aviez l’habitude d’aller travailler à pied et prenez désormais les transports en commun ou la voiture ? Vous courriez deux fois par semaine et avez baissé votre rythme à une course par semaine ?
Si ça se trouve, vous avez modifié quelque peu votre activité physique ces derniers temps et c’est cette petite (ou grande !) baisse de dépense qui s’exprime sur votre balance. Selon Lawrence Cheskin, directeur du centre de maîtrise du poids Johns Hopkins, dans le Maryland (Etats-Unis), la masse musculaire a tendance à maintenir un métabolisme élevé ; ce qui donne un coup de booster pour brûler des calories.

Mardi 21 Janvier 2020

Lu 1013 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif













Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com