Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Treize milliards de dollars pour rénover l'aéroport new-yorkais JFK




Treize milliards de dollars pour rénover l'aéroport new-yorkais JFK
Le gouverneur de l'Etat de New York a annoncé jeudi un plan d'investissements de 13 milliards de dollars pour l'aéroport John F. Kennedy, premier aéroport new-yorkais décrié depuis longtemps pour ses retards et sa vétusté.
Dans un contexte de hausse global du trafic aérien, le plan prévoit la construction d'ici 2025 de deux nouveaux terminaux internationaux. Ils permettront à l'aéroport situé en bord de mer dans le district de Queens d'augmenter sa capacité, de quelque 60 millions de passagers actuellement à "au moins" 75 millions, selon un communiqué du gouverneur Andrew Cuomo.
Via des financements essentiellement privés - 12 milliards sur les 13 prévus, dont 10 milliards à la charge des compagnies aériennes - le plan prévoit aussi une amélioration des équipements, des boutiques destinées aux passagers, des aires de roulage et de l'accès routier à l'aéroport.
Rien n'est prévu néanmoins pour améliorer les liaisons en transport en commun depuis Manhattan, alors que JFK n'est relié par aucun train direct avec le coeur de la capitale financière américaine.
Malgré l'augmentation du trafic attendue à JFK - il a déjà augmenté de 23% depuis 2008 et pourrait atteindre 80 millions en 2035 - une cinquième piste n'est pas prévue.
Malgré tout, ces investissements doivent permettre au premier des aéroports new-yorkais de devenir "un aéroport moderne du 21e siècle", a affirmé M. Cuomo, parfois cité comme les candidats possibles à l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2020.
"Ils faciliteront les déplacements et permettront à JFK de rejoindre les rangs des meilleurs aéroports au monde", a-t-il ajouté, en critiquant implicitement Donald Trump qui avait promis pendant sa campagne présidentielle un vaste plan d'infrastructures.  JFK n'a cessé de reculer ces dernières années au classement des aéroports mondiaux, en termes de trafic comme de satisfaction des passagers.
Une étude du Airport Council International Ranking, datée de janvier 2018, classait JFK au 16e rang des aéroports mondiaux pour sa capacité, très loin derrière l'aéroport américain d'Atlanta, premier aéroport mondial, Pékin, Dubaï, Tokyo, Londres-Heathrow ou Paris-Charles de Gaulle.
Une étude publiée le mois dernier par le cabinet JD Power plaçait aussi l'aéroport new-yorkais au 14e rang sur 19 aéroports nord-américains pour la satisfaction des passagers.
La ville de New York est desservie par trois aéroports: les deux autres sont La Guardia, dans le nord du Queens, où un projet de rénovation de huit milliards de dollars est déjà en cours, et Newark, dans le New Jersey, où l'un des terminaux est aussi en cours de modernisation.

Samedi 13 Octobre 2018

Lu 594 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés