Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Transfert de la présidence du Parquet au Procureur général du Roi près la Cour de cassation




Le transfert des attributions de l'autorité gouvernementale chargée de la justice à la présidence du parquet marque un tournant dans l'ambitieux processus de l’établissement de l’Etat de droit et de la consécration de l'indépendance de la justice vis-à-vis des pouvoirs législatif et exécutif.
A travers le transfert des attributions de l'autorité gouvernementale chargée de la justice au procureur général du Roi près la Cour de cassation, en sa qualité de président du parquet en octobre dernier, le Maroc a entamé une nouvelle ère dans la gestion de la chose judiciaire, six mois après l’installation du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, conformément à l’article 117 de la loi organique relative au statut des magistrats.
Le transfert de la présidence du ministère public au procureur général du Roi près la Cour de cassation, membre du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des chantiers majeurs visant la réforme de la justice et la consolidation de l’indépendance du pouvoir judiciaire, conformément à la Constitution, notamment ses articles 110 et 116, et aux dispositions des lois organiques relatives au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire.
De ce fait, le ministère public entame une nouvelle phase constitutionnelle qui vise à assurer l'impartialité de la justice et à exclure toute exploitation politicienne à travers ce choix, a rejoint les modèles démocratiques pionniers du monde, qui ont hissé la justice à un statut d’autorité constitutionnelle dotée de l'autonomie.

Libé
Lundi 1 Janvier 2018

Lu 341 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés