Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Thiago Silva : Nous ne sommes pas des machines


Le défenseur brésilien Thiago Silva, 36 ans, a fait partlundi de son inquiétude face aux blessuresliées à l'accumulation de matches à cause du calendrier resserré en raison de la pandémie de Covid-19. "Ilfautse réinventersans arrêt. On perd desjoueurs infectés parlaCovid-19, ou d'autres quise blessent parce qu'on fait beaucoup de matches. Nous ne sommes pas des machines", a déclaré le joueur de Chelsea lors d'une conférence de presse, quelques heures après avoirrejoint le centre d'entraînement de la sélection brésilienne, à Teresopolis, près de Rio de Janeiro. La Seleçao, qui affrontera le Venezuela vendredi et l'Uruguay le 17 novembre, en matches de qualification pour le Mondial-2022, a été profondément remaniée, avec une cascade de forfaits dus à des blessures (Coutinho, Fabinho...) et aussi auCovid-19, pourlemilieuCasemiro, du Real Madrid. Touché aux adducteurs, l'attaquant Neymar est forfait contre le Venezuela, mais le staff espère qu'il sera remis la semaine prochaine pour affronter la Celeste à Montevideo. "On a vu des étudesrécentes montrant qu'il est plus probable qu'on se blesse après avoir enchaîné quatre ou cinq matches (tous les trois jours). C'est très inquiétant pour nous", a insisté Thiago Silva. L'ex-capitaine du Paris SG a assuré qu'il prenait encore plus au sérieux sa préparation en raison de son "âge avancé", notamment en ce qui concerne l'alimentation. "Avant, je mangeais plein de bêtises, après, et même parfois avant les matches. Mais maintenant, je fais beaucoup plus attention", a-t-il révélé. Le défenseur de la Seleçao s'est dit impressionné par l'intensité du jeu en Premier League, championnat qu'il a rejoint cette saison, après huit ans au PSG. "Lors de mes deux derniers matches, j'ai eu un terrible mal de crâne après coup, parce qu'il y a des duels aérienssans arrêt, un rythme de jeu très élevé", a-t-ilraconté. Samedi, il a inscrit, de la tête, son premier but sous les couleurs deChelsea, lors de la victoire 4-1 sur Sheffield United. Thiago Silva a également déclaré que l'annonce lundi d'un vaccin "à 90% efficace" contre la Covid-19 des laboratoires Pfizer etBioNtech était "la bonne nouvelle de la semaine" "Espérons qu'il soit homologué au plus vite, pour qu'on puisse jouer dans des stades pleins à nouveau. Quand on regarde les tribunes vides, on a l'impression qu'on ne joue pour personne, même s'il y a la télé", a-t-il conclu.

Libé
Mardi 10 Novembre 2020

Lu 341 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS