Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tapez le sol avec un bâton ou votre pied, il y a de fortes chances que le serpent fuie

Dr. Naoual Oukkache, responsable du laboratoire venins et toxines à l'Institut Pasteur du Maroc



Naoual Oukkache
Naoual Oukkache
Libé : A Rommani, près de Rabat, les serpents sont devenus un peu trop envahissants. Pourquoi cet épisode intervient au moment où les températures grimpent ?
Dr. Naoual Oukkache :
Les serpents sont ectothermes. Ils ont besoin de sources de chaleur externes pour vivre vu que leur température corporelle idéale est de 30 °C. Ils ont besoin de réguler leur température en fonction de celle du milieu extérieur. Donc la température semble être un élément capital dans le choix d’un habitat, contrairement aux humains qui sont endothermes et qui ont la capacité de réguler leur température interne. C’est pour cette raison que l’on voit plus de serpents lorsqu’il fait chaud, le plus souvent en été. En hiver, les serpents hibernent.

Est-ce qu’il y a des espèces de serpents dangereuses pour l'homme dans la région de Rabat ?
Oui, deux vipères très dangereuses sont identifiées dans la région. A savoir : Vipera latastei et Daboia mauritanica.

Comment doit-on réagir si l’on tombe nez à nez avec un ou des serpents ?
Si le serpent est très proche, il faut partir du principe que le serpent attaque quand il a peur. Donc pour se défendre, le mieux est de rester calme et d'attendre qu’il passe son chemin. En revanche, si le serpent est à distance, comme il est sensible aux vibrations du sol, vous pouvez taper le sol avec un bâton ou votre pied. Il y a de grandes chances qu'il fuie. En cas de morsure, il est impératif de rester immobile. Le fait de bouger provoque une accélération du rythme cardiaque et de la circulation sanguine. Par conséquent, une dispersion plus rapide du venin dans l'organisme. Il faut également penser à enlever tout objet qui pourrait empêcher la zone mordue de gonfler, comme une bague au doigt si votre main a été touchée. Il est aussi conseillé de laver la plaie, avec de l'eau ou un antiseptique, puis de la recouvrir d'un bandage pas trop serré et immobiliser le membre atteint. En revanche, il ne faut surtout pas sucer ou inciser la blessure, ni y appliquer de glace ou de pommade.

Sachant que l’urbanisation a de beaux jours devant elle, y a-t-il des moyens d’éviter les invasions de serpents ?
La stratégie que je recommande pour la sécurisation d'un site à risque est la suivante. D’abord, l’isoler de son environnement afin d'empêcher la réintroduction des serpents, une fois le site assaini. L'isolation passe également par une vérification autour de l'enclos, pour vérifier s’il y a des arbres qui pendent à l'intérieur. Par la suite, il faut établir la carte du site en repérant tous les endroits susceptibles de fournir un gîte favorable à l’implantation des serpents, notamment aux alentours des points d'eaux et les endroits pierreux, en l'occurrence ceux où se trouvent des pierres stratifiées. L’aménagement des endroits identifiés est important également. Il ne faut laisser ni fissuration ni solutions de continuité. Un décorateur peut soigner l'esthétique.

Autre donnée importante, l’utilisation des répulsifs. Les répulsifs à ultrasons semblent inefficaces, comme le montrent les rapports américains. Toutefois, leur usage, toutes catégories confondues, ne peut se faire qu'en seconde intention, au niveau des lieux de passage de et vers l'extérieur, quand le terrain est assaini. La prospection et la capture des serpents sont capitales. Toutefois, il est utile de relâcher à l’extérieur du site les couleuvres qui ne peuvent causer aucun mal. Leur élimination ou déportation peut provoquer le pullulement des rongeurs. Cela dit, on ne peut pas être totalement sûr que le terrain ait été complètement assaini ou non ré-infesté. Ceci impose que l'opération de prospection soit continue. Elle doit se faire dans le cadre des activités d'hygiène, par une équipe bien formée, disponible et suffisamment bien équipée.

La filière de ramassage des déchets doit être strictement maîtrisée afin d'empêcher l'installation des rongeurs et proies des serpents en général. La mise en place d'un plan de lutte contre les rongeurs est nécessaire. Ce que l'on peut entamer à court terme, c'est d’utiliser un chasseur de serpents, il en existe d'excellents au Maroc, pour entamer une action de capture. La saison d'activité est imminente, mais les serpents doivent être encore engourdis en sortie d'hibernation. La formation d’une équipe pour l’exécution de cette stratégie est une nécessité.

L'huile de cade est-elle réellement efficace? 
Avec son odeur très âcre, l'huile de cade est un répulsif naturel très efficace pour faire fuir les serpents.

Où en est-on des antivenins pour soigner les morsures des serpents les plus venimeux du pays ?
Au Maroc, une stratégie nationale de lutte contre l'envenimation des serpents est renforcée par la mise en œuvre de l'utilisation d’un antivenin commercialisé spécifique contre les envenimations des serpents les plus dangereux dans notre Royaume. Vous venez d'intégrer la liste d'experts de l'OMS en matière d'envenimation de serpents. Que représente pour vous cette nomination? C’est un honneur pour moi de faire partie de la liste des experts de renommée internationale en matière d’envenimations ophidiennes. Notre mission sera la mise en œuvre et le développement du plan stratégique pour le contrôle et la prévention de l'envenimation par morsure de serpent (https://www.who.int/snakebites/resources/97892415156 41/en/). C’est une grande responsabilité pour travailler à trouver des solutions dans l’objectif de réduire la mortalité.

Propos recueillis par Chady Chaabi
Lire également
: Avec la vague de chaleur, l'invasion des serpents a la part belle 

Libé
Vendredi 28 Mai 2021

Lu 827 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Juin 2021 - 18:05 Pas de Haj cette année



Flux RSS