Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Stroc Industrie réalise un résultat net déficitaire de 39,7 MDH en 2023


Avec MAP
Lundi 1 Avril 2024

La société Stroc Industrie, spécialisée dans la conception, la construction et la maintenance d'équipements et d'installations industrielles et métalliques, a réalisé un résultat net déficitaire de 39,7 millions de dirhams (MDH) en 2023.

"Le résultat financier de l'exercice s'élève à -1,9 millions de dirhams, le résultat non courant à -15,2 millions de dirhams, dont une provision prudentielle de 5,1 millions de dirhams ; le résultat net s'élève ainsi à -39,7 millions de dirhams contre -15,0 millions de dirhams au 31 décembre 2022", indique un communiqué de la société, dont le Conseil d'administration s'est réuni lundi dernier, sous la présidence de Nabil Ziatt, pour arrêter les comptes annuels 2023.

Pour ce qui est du résultat d'exploitation, il est passé de 1 MDH à -22 MDH, impacté à hauteur de 8,2 MDH par les dotations aux amortissements, ainsi qu'une provision sur stock matières ancien de 2,5 MDH.

Le chiffre d'affaires a, quant à lui, augmenté à 87 MDH et la production à 91 MDH, fait savoir Stroc Industrie, notant que l'année 2023 aura aussi été marquée par l'arrêt provisoire de deux projets en cours et le ralentissement d'un troisième, suite à des contraintes d'exploitation du client, impactant d'autant l'avancement du chiffre d'affaires prévisionnel et le résultat d'exploitation.

La société indique également que l'activité a été marquée par le démarrage de nouveaux projets en Mauritanie, à savoir la fabrication et le montage de sept bacs de stockage pour un minier canadien opérant à Tasiast, ainsi que la préfabrication et montage de trois réservoirs pour un dépôt pétrolier à Nouakchott.

Par ailleurs, Stroc Industrie, en prévision de la reprise des chantiers arrêtés provisoirement et le démarrage de nouvelles affaires, a continué à renforcer ses équipes durant l'année. Elle a en effet décroché pour un peu plus de 100 MDH de nouvelles commandes en 2023 et l'équivalent en début d'exercice 2024, dont la majeure partie sera réalisée sur l'année en cours.

Le glissement de chiffre d'affaires mentionné plus haut a impacté le plan de redressement, dont les créances sont en cours de vérification. Compte tenu de son carnet de commandes diversifié actuel, la société reste confiante dans sa capacité à réaliser ses objectifs.
 


Lu 185 fois

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 4 Avril 2024 - 15:00 BMCI : Un résultat net de 171 MDH en 2023

High-tech | Entreprises | Economie_Bourse







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          





Flux RSS
p