LibéSPort




Zoom





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sport scolaire. Pépinière de sportifs talentueux et formés académiquement

Jeudi 13 Juin 2024

Le sport scolaire au Maroc constitue une pépinière abondante en jeunes sportifs talentueux et un acteur indispensable dans les efforts visant la promotion du système éducatif.
A travers la formation d’une génération de sportifs alliant pratique sur le terrain et formation académique, le sport scolaire contribue sûrement au rayonnement et à la dynamique du sport national.

Vu l'essor que connaît le Royaume dans le domaine sportif, la promotion du sport scolaire ouvrira les portes aux jeunes talents en herbe pour assouvir leur passion, tout en poursuivant leurs études et réduire, par là, la déperdition scolaire due à la difficulté d'allier sport et études.

C'est dans ce sens qu'un grand intérêt est accordé au sport scolaire, conformément aux Hautes Orientations Royales contenues dans le message adressé par SM le Roi Mohammed VI aux participants aux Assises nationales sur le sport à Skhirat (24-25 octobre 2008), appelant à promouvoir la pratique sportive, à rehausser son niveau et à améliorer son rendement, dans le dessein de mettre en place une dynamique sportive au niveau de l'ensemble des établissements d'enseignement, de développer le sport scolaire et d'ancrer les principes et valeurs du sport dans l'esprit des jeunes.

Cet intérêt s'est décliné à travers la loi-cadre n° 51-17 relative au système de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique, incarnant la nouvelle vision du ministère de tutelle visant à assurer les conditions idoines à la pratique des activités sportives scolaires.

Au centre de ces conditions, figure la filière "sport-études", un chantier majeur engagé en harmonie avec la convention-cadre de partenariat signée devant SM le Roi Mohammed VI le 17 septembre 2018, et ayant pour objectif de prodiguer une formation intégrée et équilibrée permettant aux bénéficiaires de peaufiner leurs compétences sportives, tout en enrichissant leurs acquis cognitifs et scientifiques.

Pour atteindre cet objectif, la filière "sport-études" consiste à mettre en place une structure dédiée permettant l'accès au temps suffisant pour l'exercice sportif, sans qu'il y ait d'effet sur le cursus scolaire, ce qui permet de concilier sport et formation académique.

De même, ouvert sur les acteurs et intervenants sportifs et animé par la volonté d'élargir les partenariats et la mise en place de stratégies visant la promotion du sport scolaire, le ministère de tutelle a multiplié les contacts avec des fédérations et autorités sportives nationales, aboutissant à la signature de plusieurs conventions avec des fédérations sportives.

Ces conventions ont pour objectif la valorisation de la coopération pour rehausser le niveau des différentes disciplines sportives, prospecter les talents parmi les apprenants à travers l'organisation de compétitions sportives et la généralisation de la pratique des sports au sein des établissements d'enseignement publics et privés.

Elles portent également sur la réalisation de projets communs de promotion du sport scolaire, l'échange d'expériences et d'expertise en matière d'arbitrage, d'entraînement et de gestion et l'accès aux installations sportives, administratives et pédagogiques.

A ce propos, le directeur de la promotion du sport scolaire au ministère de l'Education nationale, du Préscolaire et du Sport, Abdessalam Mili a indiqué que les filières "sport-études" ont connu un développement quantitatif et qualitatif, précisant que le nombre de bénéficiaires a atteint 7195, dont 2223 filles, contre 267 (dont 90 filles), au début du programme.

Dans une déclaration à la MAP, M. Mili a affirmé que ce projet est suivi par le ministère aux niveaux de l’installation et de l’apprentissage scolaire et sportif, précisant que l’objectif est de permettre aux élèves talentueux de bénéficier d’un entraînement sportif de haut niveau, sans perturber leur cursus scolaire.

Pour atteindre cet objectif, a-t-il précisé, un emploi du temps adapté a été mis en place, prenant en compte les particularités des études et de l’encadrement sportif, de manière à permettre aux élèves de concilier les deux activités.

Dans le cadre de la dynamique créée par ces efforts, plusieurs événements de sport scolaire ont été organisés dernièrement dans différentes régions du Royaume, en plus de la participation d’élèves sportifs dans des manifestations à l’étranger.

Dans ce sens, on peut citer l’organisation des championnats nationaux scolaires de basket-ball et de golf, U18, les 11 et 12 mai, respectivement à Kénitra et à Rabat, ainsi que la participation massive qu’ont connue le championnat scolaire d’athlétisme et le championnat national pour les élèves en situation de handicap 2023-2024, organisés à Marrakech le 18 mai.

Par Houdaifa El Hajjam (MAP)

Libé

Lu 360 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe