Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Spécial fin d'année : Dopage, la Russie au ban du monde sportif




Spécial fin d'année : Dopage, la Russie au ban du monde sportif
Des sanctions historiques: l'Agence mondiale antidopage (AMA) a exclu la Russie des Jeux olympiques pour quatre ans et de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar, pour punir Moscou d'avoir récidivé dans la triche en falsifiant des données remises à l'AMA.
Des sportifs admis, mais sous "drapeau neutre", pas d'hymne aux JO et à tout championnat du monde, interdiction d'accueillir ces compétitions sur son sol, le comité exécutif de l'AMA a confirmé la suspension de l'agence antidopage Rusada et les sanctions que lui recommandait son comité de révision de la conformité (CRC).
Le dernier mot appartiendra au Tribunal arbitral du sport (TAS).
Peu après la confirmation des sanctions, les patrons de plusieurs fédérations sportives russes, cités par les agences de leur pays, se sont dits prêts à envoyer des délégations sous drapeau neutre aux JO.
Quant à la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, "l'équipe qui sera là ne pourra pas représenter la Fédération de Russie", a insisté le directeur général de l'AMA, Olivier Niggli. Toutefois, cette sanction ne s'appliquera pas aux phases de qualifications, en 2021-2022.
L'agence russe antidopage a annoncé récemment avoir contesté l'exclusion de la Russie des compétitions sportives mondiales pour avoir falsifié des données antidopage, des sanctions qualifiées d'"injustes" par Vladimir Poutine.

Mercredi 1 Janvier 2020

Lu 673 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.