Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La création du Syndicat national de la presse




En vieux routier  de la profession,  feu Abderrahmane  El Youssoufi prodiguant ses conseils au directeur  de Libération  Mohamed Benarbia
En vieux routier de la profession, feu Abderrahmane El Youssoufi prodiguant ses conseils au directeur de Libération Mohamed Benarbia
Fin janvier 1963, le Mouvement national décide de créer le Syndicat national de la presse marocaine, une institution qui depuis mène un combat aux coudes pour défendre le métier de journalisme et de ceux qui le professent, tout autant que faire prévaloir et imposer les fonctions assurées par le quatrième pouvoir dans la quête des libertés d’expression et d’opinion. 
Faisant partie des fondateurs, j’ai eu l’honneur d’écrire la charte constituante. Cinquante ans plus tard, un chercheur universitaire qui a soutenu une thèse sur l’histoire dudit syndicat, est venu me voir pour me montrer une copie du document écrit de mes mains. J’ai ressenti une grande émotion.
Cependant, en dépit de la décision du boycott du référendum, le secrétaire général du parti opte pour la participation aux premières élections législatives.
L’Ittihad présente alors des candidats pour les deux Chambres comme l’institue la nouvelle Constitution dont les élections sont prévues pour le mois de mai 1963.

Mercredi 8 Juillet 2020

Lu 467 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Septembre 2020 - 20:26 Nos chérubins face à l'horreur