Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Signature d' un partenariat entre le ministère de la Justice et le Centre Abraham Zagouri


Signature d' un partenariat entre le ministère de la Justice et le Centre Abraham Zagouri
Un mémorandum d'entente a été signé, vendredi à l'Espace "Bayt Dakira" à Essaouira, entre le ministère de la Justice et le Centre d’études et de recherches "Abraham Zagouri" sur le droit hébraïque au Maroc. Ce mémorandum a été paraphé par le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, et le président du Centre d’études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc, Abdellah Ouzitane, lors d'une cérémonie rehaussée par la présence de André Azoulay, conseiller de S.M le Roi, président-fondateur de l'Association Essaouira-Mogador et président d'honneur dudit Centre.

Ledit accord, signé à l'occasion d'un Colloque national sur la justice hébraïque au Maroc, initié conjointement par le ministère et le Centre, porte sur l'élaboration d'un cadre réglementaire pour un partenariat entre les deux parties, visant à introduire le droit hébreu marocain et son application par les tribunaux hébraïques du Royaume, de manière à contribuer au renforcement de la mémoire coutumière et institutionnelle de la justice hébraïque marocaine.

Aux termes de ce mémorandum, les deux parties s'engagent ainsi à œuvrer pour l’organisation de séminaires et de rencontres scientifiques conjoints visant à présenter le droit du Statut Personnel appliqué aux juifs marocains, et à mettre en évidence le travail des Chambres hébraïques, leurs spécificités et leur gestion, et comment les juges hébreux exercent dans les tribunaux du Royaume. Elles vont aussi veiller à l’élaboration d'études dans le domaine de la justice hébraïque au Maroc et à leur publication au profit de tous les chercheurs et les parties intéressées, ainsi qu'à l’intensification de la coopération et de la coordination afin de collecter, d'archiver et de préserver le patrimoine judiciaire des tribunaux hébraïques du Royaume.

Le ministère et le Centre vont oeuvrer, en outre, pour la création d’une Archive nationale des différents ouvrages et documents produits par la justice hébraïque au Maroc, tout en les faisant connaître au public d'une manière qui contribue à diffuser les valeurs de paix, de tolérance, d'ouverture et de partage. Afin d'assurer la bonne mise en œuvre dudit mémorandum d'entente, un groupe de travail conjoint composé de représentants des deux parties sera instauré en vue de la mise en place des programmes de coopération et de coordination convenus.

En marge de ce colloque, Mohamed Benabdelkader et la délégation l'accompagnant ont effectué, en présence d’André Azoulay, une visite guidée à "Bayt Dakira", espace spirituel et patrimonial de préservation et de valorisation de la mémoire judéo-marocaine, unique en son genre au Sud de la Méditerranée et en terre d’islam, qui raconte, présente et témoigne de cette histoire si singulière et exemplaire du judaïsme marocain à Essaouira.

En effet, ce haut lieu d'histoire, de culture et de spiritualité, abrite, après des travaux de restauration, la synagogue "Slat Attia", un espace histoire et mémoire et trois entités de recherches : le Centre d’études et de recherches sur le droit hébraïque au Maroc, le Centre de recherche sur l’histoire des relations entre l’islam et le judaïsme et l’Institut INSANIA pour les humanités avancées en Afrique et en Méditerranée. Par ailleurs, le ministre et les membres de la délégation l'accompagnant ont visité une exposition d'anciens documents et manuscrits de grande valeur historique inhérents à la justice hébraïque au Maroc, émanant de plusieurs tribunaux (Essaouira, Tétouan, Tanger, Fès, Rabat et Erfoud).

En marge de cette rencontre, le directeur du conservatoire de musique d'Essaouira, Abdessamad Amara, a offert deux exemplaires semblables à l'authentique "Oud Ramal Roubai Souiri", un luth de type andalou, confectionnés par un artisan marocain, dont l'un a été remis à "Bayt Dakira" et l'autre au Musée Sidi Mohammed Ben Abdellah.

Libé
Dimanche 21 Mars 2021

Lu 147 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS