Shelley Duvall revient au cinéma dans un film d’horreur


Libé
Dimanche 13 Novembre 2022

Shelley Duvall reprend du service dans un film d’horreur indépendant intitulé The Forest Hills. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais vous l’avez sans doute déjà vue à l’écran, que ce soit dans The Shining de Stanley Kubrick, ou encore Annie Hall de Woodie Allen.

Son visage étant resté gravé dans la mémoire de toute une génération grâce au chef-d’œuvre de Stanley Kubrick, Shelley Duvall a ensuite enchaîné les petits rôles dans des films d’horreur indépendants dont les scénaristes et réalisateurs voulaient avant tout s’offrir Wendy Torrance, le personnage qu’elle incarnait dans le film avec Jack Nicholson.

Il semble en aller de même avec ce nouveau projet. «Nous sommes de grands fans de The Shining et c’est honnêtement un de mes films d’horreur préférés de tous les temps, avec le Halloween de John Carpenter et Le Jour des Morts-Vivants de George Romero», a déclaré le scénariste et réalisateur Scott Goldberg dans un communiqué publié par Deadline.

«Shelley a contribué à faire de The Shining un chef-d’œuvre absolu parce qu’elle a tout donné et joué de manière à vraiment mettre en valeur la peur et l’horreur d’une mère isolée».

The Forest Hills marquera le premier projet de Shelley Duvall en deux décennies, puisque son dernier film remonte à 2002, une comédie intitulée Manna from Heaven. Sa retraite anticipée avait trouvé son explication des années après, quand la comédienne avait accordé une interview pour le moinsinquiétante au Dr Phil en 2016. La comédienne révélait souffrir de graves problèmes psychologiques. «Je suis très malade. J’ai besoin d’aide», lançait-elle alors sur le plateau du célèbre présentateur américain. L’année dernière, elle a accordé une interview au Hollywood Reporter.

Le journaliste a décrit l’actrice comme vivant une existence paisible au Texas avec son compagnon de longue date. Loin d’être proche de l’internement, elle est plutôt considérée par son voisinage, qui l’apprécie beaucoup, comme une «tante excentrique».

Dans cet article, elle a abordé cette interview de 2016 et raconté combien le tournage de The Shining l’avait en réalité traumatisée. En cause, les méthodes de tournage de Stanley Kubrick qui la poussait à rejouer«35 fois»la même prise pendant laquelle elle devait hurler, le tout dans un environnement éloigné de tout. Son rôle dans The Forest Hills pourra peut-être devenir un exutoire.

Shelley Duvall y campera en effet la mère du protagoniste, un homme tourmenté par des visions cauchemardesques et hanté… par la voix de sa mère !


Lu 2239 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 26 Novembre 2022 - 18:00 Lionel Richie recevra un Icon Award

Samedi 26 Novembre 2022 - 13:00 Céline Dion bientôt guérie