Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sénégal et RDC, deux sparring-partners de taille pour le Onze national


La Centrafrique veut délocaliser le match contre l’EN sur un terrain neutre



Après une absence forcée ayant duré presque une année à cause de la pandémie du Covid-19, le Onze national retrouvera de nouveau le chemin des stades. Les deux prochaines fenêtres du mois d’octobre seront savamment exploitées via des matchs tests contre des sparring-partners de renom sur la scène continentale. Ainsi, la sélection marocaine aura à affronter le 9 octobre son homologue sénégalaise,finaliste de la dernière CAN égyptienne, avant de défier le 13 dudit mois la République démocratique du Congo.Deux belles affiches qui en temps normal auraient drainé un grand nombre de spectateurs, mais circonstances obligent, ces matches se joueront à huis clos à partir de 19 heures au Complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat. Se mesurer au Sénégal et à la RDC, deux adversaires aguerris qui comptent dans leurs rangs respectifs des éléments de premier ordre, ne peut être que bénéfique pour l’EN qui aura à cœur d’entamer son come-back à la compétition, même si c’est à titre amical,sur de bonnes notes. Ça sera en tout cas l’occasion pour le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic qui, depuis sa prise de fonction, n’a pas eu assez detemps pour se faire une idée sur son groupe, de pouvoir travailler avec lui dans les meilleures conditions. A noter que ces deux matches amicaux, tant souhaités par l’ensemble des sélectionneurs du continent, entrent dans le cadre de la poursuite des préparatifs pour les éliminatoires de la CAN 2021 qui,rappelons-le, n’aura lieu qu’en 2022 tout en gardant l’appellation. Ace propos et si les conditions le permettent, et c’est d’ailleurs le souhait de tout le monde, la prochaines sorties des partenaires de Hakim Ziyech sont programmées entre le 9 et le 17 novembre et l’adversaire à affronter en deux temps de suite sera l’équipe de Centrafrique, et ce pour le compte des 3èmes et 4ème journées des éliminatoires, groupe E. En ce qui concerne la rencontre de la troisième manche prévue au Maroc, la Fédération centrafricaine de football a formulé une demande de délocalisation de ce match sur un terrain neutre, sous prétexte de l’augmentation du nombre de cas de contaminés au nouveau coronavirus dans notre pays. Une requête qui a peu de chances d’aboutir dans la mesure où le Maroc offre toutes les garanties nécessaires de sécurité sanitaire pourla tenue d’unmatch de cette envergure qui plus est aura lieu en novembre. Entre temps,Casablanca et Rabat ont été retenues pour offrir le cadre de la demi-finale et de la finale de la Coupe de la Confédération en septembre courant et octobre prochain. Il convient de signaler que dans la course pour la CAN camerounaise, le Onze national figure, comme précité, dans le groupe aux côtés des sélections de Mauritanie, de Centrafrique et du Burundi. L’EN avait mal entamé sa campagne de qualification, se faisant accrocher à domicile, et contre toute attente, parl’équipe de Mauritanie (0-0), avant de se ressaisir en s’imposant en déplacement sur le Burundi par 3 à 0. Une fois la page de la double confrontation contre la sélection centrafricaine tournée, resteront encore pour l’EN deux matchs qui auront lieu entre le 22 et le 30 mars 2022 : La Mauritanie en déplacement et le Burundi à la maison. Au tableau du classement et après deux manchs disputés, le Onze national, avec quatre unités au compteur, partage la pole position avec la Mauritanie mais avec une meilleure différence de buts (+3 contre +2), devant l’équipe de Centrafrique (3 pts), alors que le Burundi ferme la marche (0 pt). Sachant que les deux premières sélections de chaque groupe seront présentes à la 33ème édition de la CAN, à l’exception de la poule F où seule une équipe balisera son chemin pour les phases finales du fait que ce groupe comprend le Cameroun qualifié d’office. 

Mohamed Bouarab
Mardi 8 Septembre 2020

Lu 370 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Septembre 2020 - 18:00 Enfin, un carton plein du Wydad

Jeudi 17 Septembre 2020 - 17:55 Pirlo au banc d'essai à la Juventus