Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Santiago Abascal rêve d’emmurer les présides occupés de Sebta et Mellilia

Le chef de Vox tourné en bourrique par des sommités espagnoles




La proposition de loi déposée la semaine dernière au Congrès des députés par le parti populiste d’extrême droite espagnol Vox exhortant le gouvernement à procéder à la construction d’un mur séparant les deux présides occupés de Sebta et Mellilia du reste du Maroc, pour faire face au problème de l’immigration a suscité un tollé et de fortes réactions. 
En effet, le Parti populaire (PP) a assuré à Sebta que la construction d’un tel mur ne "résoudra" pas les problèmes de la migration et qu’il "nous isolera du monde”, avant de critiquer, dans un communiqué relayé par l’agence espagnole EFE, « la démagogie de ceux qui croient en des solutions simples pour des problèmes complexes ».
La construction d'un mur "ne résoudra pas les problèmes migratoires auxquels la ville fait face, il s'agit seulement de savoir qui est prêt à transformer Sebta en un ghetto isolé de son environnement, qui préfère étouffer économiquement et socialement la ville pour assouvir sa haine", a martelé le PP.
Pour sa part, le cardinal archevêque de Madrid, Carlos Osoro, avait réagi vendredi à la proposition de Vox. 
Cité par l’agence espagnole Europa Press, Carlos Osoro a affirmé qu’on ne pouvait résoudre les problèmes du monde « en construisant des murs, mais en jetant des ponts », tout en invitant ledit parti à « construire des maisons et non des forteresses » et surtout à les doter de portes afin que l’on puisse « passer d'une pièce à l'autre ».
Et le cardinal archevêque de Madrid de préciser : «Sommes-nous tous prêts à édifier ensemble une maison où nous serons tous utiles?».
Selon El Pais qui a publié la réaction de Carlos Osoro contre la proposition du parti populiste espagnol, ce n’est pas la première fois que Vox et son président Santiago Abascal, « se heurtent à la doctrine de l'Eglise catholique en matière d'immigration. En fait, Vox s'est éloigné du Pape François et s'est aligné sur les secteurs les plus fondamentalistes de l’église ». Et dans un autre article, le quotidien espagnol a mis en avant la stratégie de ce parti d’extrême droite pour « distiller son idéologie » xénophobe et extrémiste. Un énième exemple qui montre que cette idéologie est fondée sur la haine des migrants notamment des Marocains comme en atteste le tweet xénophobe de Vox contre la fille marocaine d’à peine 16 ans élue « reine des fêtes de Villa de Otura (une commune dans la province de Grenade gouvernée actuellement par les socialistes espagnols). On peut y lire ce qui suit : « Reine des fêtes d’Otura. Jeune fille marocaine, deux ans vivant à Otura. Hôtel de ville: majorité absolue du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE). Commentaire particulier: Apparemment, à Otura, il n'y avait aucune fille espagnole belle ».
Ce tweet a suscité l’ire et la consternation dans cette commune. Ainsi, le conseil municipal d'Otura a condamné hier ce qu’il a qualifié de "publication xénophobe honteuse", tout en exprimant son "soutien inconditionnel" à la "jeune fille et à sa famille ».
Par ailleurs, Europa Press a affirmé le même jour que la famille de ladite jeune fille a déposé une plainte auprès de la Garde civile contre ce parti xénophobe.
L’agence espagnole a également souligné que sa mère a assuré que ce genre de messages "blessent et font beaucoup de dégâts" tout en remerciant les habitants d’Otura pour leur soutien.  

​Ultimes consultations pour tenter de former un gouvernement

Les grands partis et le roi d'Espagne menaient hier des discussions de la dernière chance pour tenter de former un gouvernement et éviter un retour aux urnes pour la quatrième fois en quatre ans.
Près de cinq mois après les élections du 28 avril remportées par le chef du gouvernement sortant Pedro Sanchez, le temps est compté. 
Si le socialiste n'est pas reconduit au pouvoir d'ici lundi par la Chambre des députés, où il ne dispose pas de la majorité absolue, un nouveau scrutin sera convoqué pour le 10 novembre.
L'Espagne souffre d'instabilité politique depuis que le bipartisme a volé en éclats en 2015 avec l'entrée en force au Parlement de la gauche radicale de Podemos et des libéraux de Ciudadanos. Le Parlement est encore plus fragmenté depuis l'émergence de l'extrême droite de Vox au dernier scrutin.
Dans ce contexte, le roi Felipe VI consulte depuis lundi les chefs des partis représentés à la chambre. Il devait recevoir hier ceux des plus grandes formations dont Pedro Sanchez en dernier.
A l'issue des discussions, si un accord d'investiture semble se dessiner, il pourra charger le socialiste de représenter sa candidature devant la chambre. Sans cela, la dissolution du Parlement interviendra lundi et de nouvelles élections seront convoquées.

​Saisie de 10 kg de chira à Bab Sebta

Les éléments de la brigade de contrôle conjointe de la Douane et de la Sûreté nationale opérant au point de passage de Bab Sebta ont mis en échec, le week-end dernier, une tentative de trafic de 10 kilogrammes de chira, a-t-on appris de source douanière.
Les éléments de la brigade conjointe de la Direction générale de la sûreté nationale et de l'Administration des douanes et impôts indirects ont saisi cette quantité de drogue suite à une fouille méticuleuse d'un véhicule familial, ayant permis de mettre la main sur la drogue soigneusement dissimulée dans un sac et un siège-auto pour enfants, a précisé la même source à la MAP.

T. Mourad
Mercredi 18 Septembre 2019

Lu 970 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com